Logo de l'OEP

Technologies linguistiques

L'intelligence artificielle au service de la traduction automatique (Le Figaro)

Mis à jour : 2 Déc 2017

Par Elsa Trujillo Publié le 07/12/2016 à 06:01 Source image : Google
Pour se rapprocher de la perfection, les outils de traduction automatique incorporent à leurs algorithmes des mécanismes de plus en plus proches de la réflexion humaine.

Longtemps, les résultats des outils de traduction automatique étaient plus drôles qu'utiles. Phrase incohérente, contresens et autres approximations ne permettaient pas une traduction fluide. Mais les progrès rapides de l'intelligence artificielle sont en train de changer la donne. Disponible en 103 langues, soit 99% de celles parlées dans le monde, Google Translate est le fer de lance de cette révolution.

Utilisé par 500 millions d'internautes chaque mois, le service fête aujourd'hui ses dix ans et entre dans une ère nouvelle. Depuis mi-novembre, Google Neural Machine Translation (GNMT) a intégré à son application, pour réduire les erreurs de traduction à un taux variant entre 55 % et 85 %. Cette technologie basée sur les réseaux neuronaux informatiques est conçue pour répliquer le cerveau humain. Il ne considère plus les phrases mot à mot mais dans leur globalité, pour les traduire le plus fidèlement possible.

Lire la suite

Google Analytics Alternative