Logo de l'OEP

Du côté des créateurs

Eurovision 2017 : les chansons en anglais par des non anglophones, bientôt conformiste et ringard ?

Mis à jour : 10 Jui 2017

Concours Eurovision de la chanson : chanson en langue nationale et victoire sont compatibles
(article de Jean-Claude Amboise)

La soixante-deuxième édition du Concours Eurovision de la chanson s’est tenue ce samedi 13 mai à Kiev (Ukraine). Elle a vu le représentant du Portugal Salvador Sobral remporter le concours avec une chanson intitulée Amar pelos dois, intégralement interprétée en portugais. Cette édition montre qu’il est possible de chanter dans sa langue nationale et d’obtenir la victoire.

Comme les éditions précédentes, la très grande majorité des candidats avait choisi d'interpréter leur chanson en anglais. Si l'on ne compte pas le Royaume-Uni et l'Australie, pays anglophones, sur les vingt-quatre autres participants, dix-huit ont interprété leur morceau en anglais, soit environ les trois-quarts, deux en langue nationale et en anglais, et quatre en langue nationale seule.

L'on peut s'interroger sur le recours à l'anglais en tout ou partie par les représentants des pays non anglophones. Si la chanson de langue anglaise do- mine très largement la chanson en langue étrangère dans ces pays, les paroles des chansons en anglais ne sont généralement pas comprises des auditeurs ou des consommateurs de ces chansons. De plus, la langue est encore plus difficile à comprendre quand elle est chantée que quand elle est parlée.

Lire la suite

Google Analytics Alternative