Logo de l'OEP

Plurilinguisme et mondialisation

Apple et Amazon cèdent devant les exigences de Pékin (Le Monde 8 août 2017)

Mis à jour : 8 Aoû 2017

LE MONDE | 07.08.2017 à 12h17 (crédits image Greg Baker/AFP)
Editorial. En empêchant l’accès des internautes chinois à des sites censurés, Apple et Amazon ont accepté les exigences de la Chine. Une victoire pour elle, sur les plans des valeurs et de la technologie, et une défaite pour les démocrates.
C’était le 21 janvier 2010. Pas même dix ans. Hillary Clinton, qui occupait le poste de secrétaire d’Etat avant d’être une candidate démocrate malheureuse six ans plus tard face à Donald Trump, avait prononcé un discours marquant. Elle y avait dénoncé la volonté croissante de plusieurs pays, en particulier la Chine, d’imposer censure et frontières numériques à leurs citoyens.

La chef de la diplomatie américaine avait établi un rapprochement avec la guerre froide : quand le camp soviétique avait dressé le mur de Berlin, l’information avait continué à circuler grâce à des militants qui diffusaient des samizdats, des publications clandestines. « Un nouveau mur de l’information s’abat sur une grande partie du monde, avait déclaré Mme Clinton. Et, au-delà de cette partition, des vidéos virales et des posts de blog deviennent le samizdat d’aujourd’hui. »
Lire la suite

Google Analytics Alternative