Logo de l'OEP

Tala CHAMI, traductrice

Mis à jour : 9 Jui 2008
chamitala.jpg Nous ne marcherons pas tête baissée dans le cortège funèbre des langues qui s’éteignent chaque année. Nous ne cautionnerons pas le vandalisme subi par les langues sous couvert de modernisation linguistique...(extrait du Livre d'Or "Les intellectuels et artistes pour le plurilinguisme et la diversité culturelle" en cours d'écriture dans le cadre de la journée du 23 juin à l'UNESCO)

Nous ne marcherons pas tête baissée dans le cortège funèbre des langues qui s’éteignent chaque année. Nous ne cautionnerons pas le vandalisme subi par les langues sous couvert de modernisation linguistique. Nous ne prêterons pas main forte aux langues « despotes » pour consolider leurs assises au nom des nationalismes. A chacun d’engager sa bataille pour préserver l’indispensable allié du dialogue entre les cultures, que représente le plurilinguisme. Lui seul continuera de fédérer les peuples et par-dessus tout et quelques soient leurs appartenances ou divergences, les penseurs et artistes de tous horizons géographiques, autour d’une vision partagée du monde et de l’avenir.

                                               
 

Tala CHAMI, Libanaise/ Française, traductrice assermentée, enseignante à l’université Stendhal de Grenoble, chargée de la coopération Francophone au CRDP, Ministère Libanais de l’Education et de la Recherche (de 1996 à 2002).

 

Google Analytics Alternative