Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Anglicismes

Entrées de flux
Mai 2019

Anglicismes

Contouring, crowdfunding et manspreading : pourquoi tant de « ing » ?

D’abord apparue dans le monde de l’entreprise, la terminaison en « ing » a peu à peu gagné toute la sphère sociale. Une façon de fantasmer le réel à coups d’anglicismes qui frôle parfois le ridiculing. Par Nicolas Santolaria Publié le 26 avril 2019 à 14h50 - Mis à jour le 28 avril 2019 à 12h33 Comme si nous étions devenus les lointains cousins de Bobby Ewing, notre façon de...

Lire la suite...

Jan 2018

Anglicismes

Il a raison Laurent Joffrin : Bientôt ringards les anglicismes ou plutôt "vintages" (rétro, ancien, vieillot, etc.) ?

Le Directeur de Libération dans sa Lettre politique du 23 janvier trouve ridicule l'abus de termes anglo-saxons dans la communication politique. Lisons-le : «Emmanuel Macron aime bien Versailles. C’est la troisième fois qu’il utilise le château du Roi-Soleil pour organiser des événements importants. Pourquoi pas ? On peut difficilement trouver séjour plus prestigieux – et plus...

Lire la suite...

Nov 2017

Anglicismes

Nouveau titre : "Black Friday ou l'incongruité publicitaire"

Dernière mise à jour : 23 novembre 2017 Ancien titre : "Black Friday ! Sombre vendredi ! La semaine de tous les soucis ! Une semaine de ..., quoi !" Attention, la déferlante Black Friday est arrivée ! (Photo : publicité Amazon) Aujourd'hui, 23 novembre, c'est la fête populaire américaine du Thanksgiving, célébration de l'arrivée sur le sol américain des pèlerins du Mayflower. Le...

Lire la suite...

Juil 2017

Anglicismes

Slogan pour les JO 2024 : La réponse d'Anne Hidalgo à notre lettre

Ci-après la réponse d'Anne Hidalgo à notre lettre du 11 février 2017, réponse qui répond largement à notre attente. La manifestations futures seront suivies avec la plus grande attention de notre part. "La Maire de Paris Le 29 juin 2017 Monsieur le Président, Je vous remercie pour votre courrier que j'ai lu avec une attention toute particulière.La Ville de Paris est en effet...

Lire la suite...

Jui 2017

Anglicismes

La candidature de Paris aux JO 2024, "une candidature européenne et francophone" pour Emmanuel Macron

Extrait de l'interview au Figaro et sept autres quotidiens le 22 juin 2017Par Isabelle LasserreMis à jour le 21/06/2017 à 22h41 | Publié le 21/06/2017 à 18h54Crédits photo Jean-Christophe Marmara Le sport concourt à la diplomatie. Vous avez décidé d'aller vous-même défendre la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024 devant le CIO. Pour vous, cette candidature va bien au-delà...

Lire la suite...

Fév 2017

Anglicismes

JO 2024 : Communiqué de l'Académie française sur le slogan retenu par le comité de candidature de la ville de Paris aux Jeux olympiques

Le 16 février 2017Communiqué de l’Académie française sur le slogan retenu par le comité de candidature de la ville de Paris aux Jeux olympiques adopté à l’unanimité de ses membres dans sa séance du jeudi 16 février 2017Le comité de candidature de la ville de Paris pour les Jeux olympiques de 2024 a retenu comme slogan « Made for sharing ». Il a été dévoilé le vendredi 3...

Lire la suite...

Fév 2017

Anglicismes

JO 2024 : des associations attaquent le slogan en anglais de Paris

Le Monde.fr avec AFP | 17.02.2017 à 10h56 • Mis à jour le 17.02.2017 à 11h18Un collectif d’associations de défense de la langue française va attaquer en justice le slogan en anglais choisi pour promouvoir la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024, a déclaré vendredi leur avocat. Elles estiment que le slogan « Made for sharing » enfreint la loi Toubon de 1994, relative à...

Lire la suite...

Fév 2017

Anglicismes

JO 2024 : l'insurrection française contre le slogan Made for sharing se poursuit (Le Figaro 17/02/2017)

Par Marie-Noëlle TranchantPublié le 17/02/2017 à 19h07Même si le groupement d'intérêt public (GIP) a tenté de rectifier le tir, le mal est fait. Trois associations nationales de défense de la langue française ont saisi le Défenseur des droits et déposé un référé devant le tribunal administratif de Paris pour obtenir que cette formule soit en français. La polémique continue...

Lire la suite...