Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Tout ce qu'il faut savoir sur les Assises

L'Observatoire européen du plurilinguisme (OEP)


Zuletzt aktualisiert: 22 Jun 2015

Issu de la société civile, l'OEP entend favoriser une prise de conscience des enjeux et impulser des politiques publiques pour le plurilinguisme, dans tous les domaines.
L'OEP est né de l'initiative de plusieurs associations et d'une fondation qui se sont regroupées pour former en novembre 2004 un comité de lancement des Assises européennes du plurilinguisme, lesquelles se sont tenues un an plus tard les 24 et 25 novembre 2005 à Paris.
Ces Assises ont réuni des chercheurs, des enseignants, des syndicalistes, des associations, des décideurs publics et de simples citoyens, en provenance d'une dizaine de pays.
Elles ont abouti à trois actions principales :
La réalisation de la Charte européenne du plurilinguisme, publiée en 19 langues.
La mise en place de l'Observatoire européen du plurilinguisme et de son site Internet dédié à la documentation et à la communication sur le plurilinguisme en Europe et dans le monde.
La réalisation d'une Lettre bimestrielle d'information électronique.
Les 2èmes Assises européennes du plurilinguisme ont eu lieu à Berlin les 18 et 19 juin 2009 et les 3èmes Assises à Rome les 10, 11 et 12 octobre 2012. Les 4èmes Assises se tiendront à Bruxelles au printemps 2016.
1. Structures
Association de droit français, les membres peuvent être des personnes morales ou physiques de toutes nationalités. Outre ses organes statutaires classiques (Assemblée générale, Conseil d'administration, bureau), l'OEP comprend un Comité scientifique, un Comité d'initiative et des partenaires.
2. Missions
L'OEP s'est assigné cinq grandes missions :
La veille stratégique ;
La mutualisation des moyens avec ses membres et partenaires ;
La communication ;
La médiation : l'OEP établit ainsi des relations avec les décideurs afin d'influer sur les choix politiques ;
L'organisation d'événements.
3. Ses valeurs
Voici les valeurs dérivées de la Charte européenne du plurilinguisme :
RESPECT
Le plurilinguisme est une des réponses au « choc des civilisations » et aux diverses formes d'hégémonie politique, culturelle et économique.
DIVERSITE CULTURELLE
La diversité des langues assure la pluralité et la richesse des représentations.
Les systèmes éducatifs doivent offrir une éducation plurilingue. Les médias doivent permettre l'expression des cultures multiples.
DROIT A LA LANGUE
Le droit à la langue et à la diversité linguistique et culturelle ne se divise pas.
Tout travailleur doit avoir le droit de travailler dans la langue du pays où il vit.
CITOYENNETE
Le plurilinguisme est une liberté.
Le plurilinguisme est une source fondamentale du sentiment de citoyenneté européenne.
Le plurilinguisme est un moyen d'affirmer la pérennité des entités nationales et infranationales, lieux privilégiés d'exercice de la citoyenneté.
CRÉATIVITÉ
Le plurilinguisme est un élément essentiel de l'innovation scientifique.
Le plurilinguisme est un gage de progrès économique dans un monde pacifié.
4. Conception de la langue
Pour défendre et promouvoir le plurilinguisme, l'OEP s'appuie sur une conception de la langue que l'on peut exprimer sous la forme de trois oppositions.
1. Langue outil – Langue milieu
L'opinion commune perçoit la langue comme un outil dont elle se sert pour décrire une réalité qui lui est extérieure.
Que la réalité soit extérieure est une illusion. Cette réalité est bien dans la langue, car seule la langue permet de la concevoir et de la décrire. Ce qui n'est conçu dans la langue n'existe pas pour l'individu parlant. Ainsi la langue est un milieu, non un outil, car l'on vit réellement dans la langue.
2. Langue de service – Langue de culture
On doit à Heinz Wismann et à Pierre Judet de La Combe d'avoir dans L'avenir des langues(Le Cerf, 2004) conceptualisé cette opposition entre langue de service et langue de culture.
La langue de service, en tant que modalité particulière d'une langue, se limite à décrire des réalités dites objectives et perçues comme extérieures au monde de la langue et que tout le monde peut partager, tandis que la langue de culture intégrera tout un système d'interprétation qui est la manière de chacun de se mouvoir dans le monde. La langue de service correspond à un usage dénotatif de la langue, tandis que la langue de culture correspond à un usage connotatif.
3. Langue de communication – Langue historique
La langue de communication est faite pour transmettre et échanger des informations, tandis que la langue historique inclut dans ses plis toutes les épaisseurs de couches culturelles qu'y ont déversées des siècles d'histoire, de vie en commun et d'évolution lexicale et sémantique. La langue possède ainsi au moins trois dimensions fondamentales, une dimension de communication et de négociation, une dimension d'expression, et enfin une dimension de transmission, de passeuse de mémoire.
5. Stratégie
L'OEP considère que pour développer une stratégie européenne du plurilinguisme, il faut actionner quatre leviers fondamentaux : le symbolique, l'éducation et la recherche, l'économique et le culturel.
L'objectif de l'OEP est de faire bouger les lignes et d'articuler dans chacun de ces domaines des argumentaires destinés à influer sur les décideurs et l'opinion publique en se focalisant sur les points stratégiques.
Le domaine de la recherche et de l'enseignement supérieur est assurément un domaine stratégique, de même que celui de l'entreprise, car il possède une faculté d'entraînement vis-à-vis des autres secteurs. Au plan international, l'élément stratégique est le fonctionnement linguistique de la Commission européenne.
La stratégie de l'OEP est présentée de manière plus détaillée dans un document triennal régulièrement mis à jour et que est soumis aux membres de l'OEP une fois par an lors de l'Assemblée générale.
6. Financement
- Cotisations (personnes morales et personnes physiques
- Subvention de fonctionnement (DGLFLF)
- Subvention par projet (ex. les Assises de 2009 à Berlin)
- Participation à des projets européens (LRE et CELAN en 2011 et 2012)
- Publicité
Selon les années, ces ressources ont plus ou moins d'importance.
7. Composition du Conseil d'administration
• Christian Tremblay, président, cadre supérieur de l'administration
• Astrid Guillaume, vice-présidente d'honneur, Maître de conférence HDR
• François-Xavier d'Aligny, vice-président, banquier
• Babette Nieder, vice-présidente d'honneur, historienne
• Marina Dumitriu, secrétaire générale, membre d'honneur†
• Luisa Polto-Branlard, trésorière, traductrice
• Jean-Claude Beacco, professeur d'université
• Anne Bui, professeur agrégé d'allemand
• Christos Clairis, professeur d'université
• Pierre Frath, professeur d'université
• Claire Goyer, présidente de DLF-Bruxelles-Europes†
• José-Carlos Herreras, professeur d'université
• Luisa Penalba, professeur d'espagnol et de FLE
• Jacques Spelkens, directeur de l'innovation sociale dans un grand groupe international
8. Composition du Comité scientifique
• Olga Anokhina, linguiste, chercheur au CNRS/ENS
• Jean-Claude Beacco, linguiste, didacticien, professeur à l'Université Paris III, expert auprès du Conseil de l'Europe et de la Commission européenne
• Christos Clairis, linguiste, professeur à l'université Paris V, vice-président de la société internationale de linguistique fonctionnelle
• Hermann Dieter, Priv.-Doz. Dr. rer. nat., Association ADAWIS
• Pierre Frath, linguiste, angliciste, Professeur à l'Université de Reims-Champagne-Ardennes,
• José-Carlos Herreras, linguiste, hispaniste, Professeur à l'université Paris Diderot-Paris 7
• Alfons Knauth, ancien professeur titulaire de philologie romane de la Ruhr-Universität Bochum (Allemagne), fondateur de la revue littéraire "Dichtungsring"
• Enrica Galazzi, Professeure de Linguistique française à la Faculté des Langues de l'Université Catholique de Milan
• Jean-Gabriel Ganascia, informaticien, philosophe, Professeur à l'Université Paris 6 Pierre et Marie Curie
• Astrid Guillaume, linguiste, germaniste, maître de conférence à l'Université Paris-Sorbonne
• Paul Ghils, linguistique, relations internationales, professeur à la Haute Ecole de Bruxelles, Rédacteur en chef de la revue Cosmopolis
• Samia Kassab-Charfi, linguiste, Professeur à l'Université de Tunis
• Marianne Lederer, Ancien Directeur et Professeur à l'Ecole Supérieure d'Interprètes et de Traducteurs (ESIT)
• Ursula Mathis-Moser, linguiste, Professeur à l'Université d'Innsbruck
• Bessarab Nicolescu, physicien, fondateur du Centre international de recherches et études transdisciplinaires (CIRET)
• Michaël Oustinoff, linguiste, traductologue, Professeur à l'Université de Nice
• François Rastier, linguiste, sémanticien, Directeur de recherche au CNRS, Président de l'Institut Ferdinand de Saussure, Président du Comité scientifique de l'OEP
• Claude Truchot, Professeur émérite à l'Université de Strasbourg, linguiste, angliciste
• Heinz Wismann, Directeur d'études à l'EHESS (Centre de recherches interdisciplinaires sur l'Allemagne), Président de l'Observatoire des Etudes Classiques en Europe
• Joseph Turi, secrétaire général de l'Académie internationale des droits linguistiques
• Giovanni Agresti, président de l'association italienne LEM-Italia (Langues de l'Europe et de la Méditerranée), université de Teramo
9. Présence notamment sur Internet
58 numéros publiés de la Lettre d'information
Plus de 9000 articles publiés sur le site Internet dont 40 % relatifs à la recherche
Publication de plusieurs dizaines d'articles dans des revues ou actes de colloques
Sept ouvrages publiés par l'OEP ou un responsable de l'OEP
Organisation et participation à une trentaine de colloques, séminaires ou journées d'études
Quatre partenariats universitaires
Site
Entre 4000 et 6000 visiteurs/mois
8000 pages publiées
Nb de pages par visiteur : 2,5 à 3
Durée moyenne d'une visite : 5 mn
40 à 50% de nouveaux visiteurs
Source des visites : moteurs de recherche (40%), liens hypertexte, connexion directe
Nb de langues : 10 langues dont 5 (fr, en, de, it, es) en environnement complet
Langues des visiteurs
45% francophones
15% anglophones
15% germanophones
15% italien
10% autres
Page Facebook
Portée hebdomadaire : entre 15 et 25 000
Visiteurs engagés (sur une semaine) : environ 3000

Twitter
Tweets : 5237
Abonnements : 337
Abonnés : 965