Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Le livre d\'or

Pascal DURAND, essayiste


Zuletzt aktualisiert: 28 Mar 2008

durand.jpgChaque fois qu'une langue disparaît, chaque fois qu'une langue en étouffe une autre, c'est l'humanité et le monde qui se réduisent... (extrait du Livre d'Or "Les intellectuels et artistes pour le plurilinguisme et la diversité culturelle" en cours d'écriture dans le cadre de la journée du 23 juin à l'UNESCO) 

« Les langues [sont] imparfaites, en cela que plusieurs », écrivait Mallarmé, mais pour ajouter que sans cela la poésie n'aurait pas de sens : car le poète travaille dans la diversité des langues autant que dans les profondeurs du langage, stratification de langues dans la langue même. Plus  généralement, la langue est à la fois partie de notre environnement et l'un des principaux instruments de notre rapport au monde. Chaque fois qu'une langue disparaît, chaque fois qu'une langue en étouffe une autre, c'est l'humanité et le monde qui se réduisent. Lutter pour la biodiversité linguistique n'est pas moins urgent que lutter pour la diversité de la faune et de la flore.

 

(Pascal Durand)

 

« L’homme est la source qu’il cherche »

 

(Mallarmé)

                                                      

Pascal Durand, professeur ordinaire à la Faculté de Philosophie et Lettres de l'Université de Liège (Belgique), spécialiste de la poésie moderne en général et de Mallarmé en particulier, est l'auteur d'une douzaine de livres. Trois derniers titres parus : La Censure invisible (Arles, Actes Sud, 2006), Les Nouveaux Mots du Pouvoir. Abécédaire critique (Bruxelles, Aden, 2007, prix du Pamphlet 2007) et Mallarmé. Du sens des formes au sens des formalités (Paris, Seuil, coll. « Liber », 2008).