Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Le livre d\'or

Michèle VERDELHAN-BOURGADE, didacticien des langues


Zuletzt aktualisiert: 11 Apr 2008

verdelhan.jpgDans (la) fonction de scolarisation (de la langue), il importe que soit affirmé le principe du respect des cultures et de leur pluralité...(extrait du Livre d'Or "Les intellectuels et artistes pour le plurilinguisme et la diversité culturelle" en cours d'écriture dans le cadre de la journée du 23 juin à l'UNESCO)

 

Dans (la) fonction de scolarisation (de la langue), il importe que soit affirmé le principe du respect des cultures et de leur pluralité. Un apprentissage nouveau ne signifie pas déculturation ou mépris... Ce respect est porté par les textes officiels, lorsqu'ils existent, par les outils d'enseignement, et surtout par les enseignants eux-mêmes : une attitude d'ouverture, d'accueil, pour comprendre les décalages et leurs raisons est indispensable... (Cela) n'empêche pas la fermeté des apprentissages et au contraire la favorise : si l'apprenant se sent accepté avec ses caractéristiques culturelles, il peut accepter à son tour plus facilement de comprendre et d'apprendre des comportements culturels nouveaux, spécifiques de l'école. Dans le travail de scolarisation on vise ainsi le développement d'une compétence culturelle diversifiée, gage d'adaptation scolaire et sociale, et fortement lié à celui de la compétence langagière. 

(Michèle VERDELHAN-BOURGADE, Le français de scolarisation. Pour une didactique réaliste, 2002, Paris, PUF, p. 94)

                                                      

Michèle VERDELHAN-BOURGADE, française, est professeur des universités en Sciences du langage à l'université Paul Valéry-Montpellier III. Elle travaille en didactique des langues, notamment du français langue étrangère et seconde, comme chercheur, formateur, expert et auteur de méthodes. Ouvrages: Le français de scolarisation. Pour une didactique réaliste (2002), Le français langue seconde  : un concept et des pratiques en évolution (2007).