Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Le livre d\'or

Victor NEUMANN, historien


Zuletzt aktualisiert: 11 Apr 2008
neumann1.jpgDans des régions comme le Banat, les populations ont développé des identités transfrontalières et transculturelles. (extrait du Livre d'Or "Les intellectuels et artistes pour le plurilinguisme et la diversité culturelle" en cours d'écriture dans le cadre de la journée du 23 juin à l'UNESCO

Le plurilinguisme et la bonne cohabitation des cultes catholique romain, orthodoxe, gréco-catholique, mosaïque, protestant calviniste et luthérien ont été dans le Banat une réussite sur laquelle Vienne (du XVIIIe siecle) a misé et qu'ont assumée sans réserves de nombreuses familles de bourgeois, d'artisans, d'ouvriers et de commerçants. Mais le passage d'une religion à une autre, la multiplication des familles mixtes et le meltingpot ethnique étaient des traits identitaires propres à n'importe quel territoire d'Europe situé entre deux empires, entre deux ou plusieurs églises, entre valeurs de provenances diverses, entre communautés ayant des traditions distinctes, entre nations et/ou États nationaux différents. Le mélange identitaire, ainsi que l'assimilationnisme, a été refusé par le courant ethno-nationaliste radical. Dans des régions comme le Banat, les populations ont développé des identités transfrontalières et transculturelles.

(Victor Neumann, The Temptation of homo europaeus).

                                                        

Victor NEUMANN - historien roumain, auteur de plusieurs ouvrages dont: The Temptation of homo europaeus (New York, 1993); Identités multiples dans l'Europe des Régions. L' interculturalité du Banat (Timişoara, 1997); Between Words and Reality. Studies on the Politics of Recognition and the Chnges of Regime in Contemporary Romania (Washington, D.C., 2001); Conceptually Mystified. East-Central Europe Between Ethnicism and Recognition of Multiple Identities (Bucureşti, 2004); The End of a History. The Jews of Banat from the Beginning to Nowadays (Bucureşti, 2006); Essays on Romanian Intellectual History (Timişoara, 2008).