Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Traduction et ergonomie, Grenoble 2010 (Appel)


Zuletzt aktualisiert: 8 Dez 2009
Colloque international : Traduction et Ergonomie
Appel à communications
Université Stendhal Grenoble
15-16 octobre 2010
La pratique de la traduction professionnelle s’est considérablement modifiée depuis une dizaine d’années. Le traducteur est de plus en plus dépendant des outils informatiques et des réseaux de toutes sortes. Son activité est désormais composée d’une multitude de tâches bien identifiées qui exigent de nouvelles compétences linguistiques, techniques et relationnelles ainsi qu’une nouvelle organisation du travail, marquée par une accélération des rythmes et une intensification des procédures. Sa relation aux documents est le plus souvent vécue à travers le filtre des logiciels de TAO et de TA, qui imposent une approche segmentée, décontextualisée et partagée.

Ces nouvelles conditions de travail, dictées par l’évolution technologique et économique, peuvent entraîner aussi bien une réduction de l’autonomie du traducteur qu’un accroissement de ses responsabilités. Elles génèrent des tensions entre le souci de qualité et l’impératif de rentabilité, entre le besoin de liberté créative et la dépendance aux machines et aux normes. Parallèlement, elles peuvent contribuer à l’émergence de nouvelles formes de travail collaboratif et à une optimisation de l’activité grâce à l’utilisation adaptée des outils.

Nous proposons d’analyser ces changements et d’étudier leurs effets à la fois sur les performances (la qualité des traductions, mais aussi la
quantité, en termes de multilinguisme, par exemple) et sur les acteurs (les compétences et les capacités cognitives du traducteur, ainsi que son degré d’autonomie et de satisfaction).

Ce colloque privilégie une approche de type ergonomique, afin d’apporter à la traductologie une perspective plus globale qui nous paraît indispensable pour comprendre le monde professionnel d’aujourd’hui et anticiper sur ses probables évolutions. En effet, avant de proposer une possible remédiation, l’ergonomie vise d’abord la compréhension des interactions entre les humains et les autres composantes d’un système, tant technologiques que sociales. Selon Pierre Falzon, cette science du travail défend aussi « une approche holistique de l’homme, où celui-ci est simultanément pensé dans ses dimensions physiologiques, cognitives et sociales ». C’est ainsi que nous souhaitons étudier le traducteur d’aujourd’hui.
 
Les axes du colloque seront les suivants :
1. Le traducteur et sa relation aux outils de TAO et de TA : impact sur l’activité traduisante et les processus cognitifs, nouvelles pratiques
(pré-édition, post-édition, projets de traduction multilingue…), interface homme-machine, approche critique des outils, appropriation ou aliénation…
2. Le traducteur et ses relations humaines au travail : nouvelle organisation du travail, relations entre les différents acteurs du processus, nouvelles formes de travail collaboratif, évolution des compétences relationnelles, variations selon les structures (organisations internationales ou sociétés de services linguistiques)…
3. Le traducteur et son environnement physique : ergonomie du poste de travail, effets sur la santé, confort physique et psychologique, types de remédiation…
4. L’ergonomie comme composante de la qualité des traductions : ergonomie des matériaux traduits, qualité ergonomique d’un mode d’emploi ou d’une interface traduite, ergonomie et localisation…

Organisation:
Le colloque est organisé par le Groupe de recherche multilingue en traduction spécialisée (GREMUTS –ILCEA) avec le soutien de l’Association française des formations universitaires aux métiers de la traduction (AFFUMT) et de la Société française des traducteurs (SFT).
Comité d’organisation : Elisabeth Lavault-Olléon, Claire Allignol, Cécile Frérot, Shaeda Isani, Université Stendhal Grenoble

Propositions de communications:
Veuillez envoyer un titre et un résumé de 300 mots en français ou en anglais au plus tard le 30 avril 2010, en précisant l’axe choisi et en incluant une note biographique, à l’adresse suivante : Elisabeth.Lavault@u-grenoble3.fr
Les propositions acceptées donneront lieu à une communication de 25 minutes + 5 minutes de questions. Une sélection des communications sera publiée.
Langues de travail : français et anglais

Calendrier:
30 avril 2010 : date limite de soumission des propositions de communication
30 mai 2010 : notification d’acceptation des propositions
20 juin 2010 : diffusion du programme
15-16 octobre 2010 : colloque dans les locaux de l’université Stendhal Grenoble

Comité scientifique:
Claire Allignol, Université Stendhal Grenoble 3,
Nicolas Froeliger, université Paris VII Diderot,
Yves Gambier, Université de Turku, Finlande,
Daniel Gouadec, Université de Haute-Bretagne, Rennes 2,
Thierry Grass, Université de Strasbourg,
Elisabeth Lavault-Olléon, Université Stendhal Grenoble 3,
Sylvie Vandaele, Université de Montréal, Canada

Contacts :
Elisabeth Lavault-Olléon, directrice du GREMUTS /ILCEA : Elisabeth.Lavault@u-grenoble3.fr
Claire Allignol, GREMUTS / ILCEA,  Diese E-Mail-Adresse ist vor Spambots geschützt! Zur Anzeige muss JavaScript eingeschaltet sein!