Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Rappel à communication : la traduction de textes plurilingues


Zuletzt aktualisiert: 8 Dez 2009

Le groupe de recherche EsTRADes-CIEREC, de l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne, organise un colloque international sur le thème : « La traduction de textes plurilingues », les vendredi 16 et samedi 17 avril 2010. 

L’ambition de ce colloque est d’explorer les stratégies que le traducteur doit ou peut mettre en place pour traduire des textes plurilingues. On entendra par l’expression « texte plurilingue » la présence concomitante de deux (ou plus) langues correspondant aux idiomes de locuteurs différents : un Gallois galloisant avec un Anglais anglophone, un Belge wallonnophone et un Belge flamingant, un Parisien francophone et un Camarguais provençophone (rhodanien), un italianophone et un roumanophone… la liste est presque infinie.

On observe que, dans le cas de l’Ecosse, une réplique en écossais (ou en gaélique) ne relève pas nécessairement d’une forme dialectale ou d’un niveau de langue déterminé car un personnage, face à un personnage anglophone, peut s’exprimer dans un écossais (ou un gaélique) académique, standard, familier, ou argotique… Les possibilités de confrontations sont multiples, rendant la tâche du traducteur particulièrement ardue.

C’est pour cela que ce colloque est ouvert autant aux praticiens de la traduction qu’aux théoriciens de la traductologie. Nous prévoyons d’organiser une ou plusieurs tables rondes, en plus de communications, afin d’échanger nos questionnements et de tenter de tirer des conclusions fructueuses.

Le colloque étant ouvert aux pays de l’Union européenne et au-delà, les communications pourront porter sur des langues autres que celles de la zone anglophone, telles que le catalan dans un texte espagnol ou l’espagnol dans un texte anglo-américain, etc. Cependant, on se limitera à un traitement de textes littéraires.

Les propositions de communication, — qui pourront donner lieu à publication par les PUSE — devront être envoyées avant le 15 janvier 2010, avec un titre et une présentation d’environ 250 mots, à Jean BERTON : Jean.Berton@univ-st-etienne.fr