Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Poétique & Traduction (collection Métaphrastiques)


Zuletzt aktualisiert: 14 Sep 2012

Parution aux Presses Universitaires de Sainte Gemme du premier numéro de la collection Métaphrastiques, dirigée par Jean-René Ladmiral :

 

Poétique & Traduction

 

Textes réunis et présentés par

Bénédicte de Buron-Brun

&

Franck Miroux

 

http://www.pusg.fr/web-pusg/

 

TABLE DES MATIÈRES

 

PRÉFACE

 

Esthétique de la traduction

Jean-René Ladmiral (Paris-X-Nanterre/ ISIT, France)

 

 

I. TRADUIRE EN CONTEXTE : adaptation et rÉvision du texte

 

Sourciers et ciblistes : une problématique revisitée

Jean-René Ladmiral (Paris-X-Nanterre/ ISIT, France)

 

Considérations sur les traductions des textes espagnols classiques

Claude Allaigre (Pau et Pays de l’Adour, France)

 

Traduction, adaptation et révision du langage poétique au cours du Romantisme britannique

Diego Saglia, (U. de Parme, Italie)

 

Traduire Azorín: Superrealismo (1929). Expériences et approches d’un traducteur

Christian Manso (Pau et Pays de l’Adour, France)

 

Substitutions et recréation littéraire dans la traduction française du roman El poeta sin párpados

Lourdes Ventura (Madrid, Espagne)

 

La poétique umbralienne à l’épreuve de la traduction : de Mortal y rosa à A Mortal Spring

Bénédicte de Buron-Brun (Pau et Pays de l’Adour, France)

Franck Miroux (Paris III-Sorbonne Nouvelle, France)

 

II. traduire la poÉsie : INTERPRÉTATION et recomposition

 

L’intraduisible légèreté du vers ou l’harmonie recomposée ? Poésie et traduction, une relation duelle

Franck Miroux (Paris III-Sorbonne Nouvelle, France)

 

Traduire la polyphonie d’une comédie musicale : Marie Laveau de Derek Walcott

Nicole Ollier (Michel de Montaigne-Bordeaux III, France)

 

Pourquoi traduire la poésie ? La traduction en allemand des Amours de Marie de Pierre Ronsard

Georg Holzer (Opéra de Dortmund, Allemagne)

 

Traduction, ajouts et substitutions, ou comment Richard Howard s’est approprié Baudelaire

Evi Zemanek (U. de Fribourg, Allemagne)

 

Louise Labé : le pétrarquisme au féminin et ses adaptations masculines

Beatrice Nickel (U. de Stuttgart, Allemagne)

 

Le Pouchkine de Marina Tsvetaeva : traduction et dialogue de deux poètes d’un siècle à l’autre

Thanh-Vân Ton-That (Paris Est-Créteil, France)

 

 

III. TRADUIRE L’AUTRE ET LE MOI : reconstrution ou destruction du texte ?

 

Traduction et reconstruction du discours politique et poétique

Stephanie Schwerter (EHESS/MSH, France)

 

Traduire la syntaxe ? Rythme, ruptures et continuité

Thomas Barège, (Orléans, France)

 

Reproduction du texte : Les particules élémentaires et Atomised de Michel Houellebecq

John McCann (U. d’Ulster, Royaume Uni)

 

Écrire en bilangue ou traduire du pareil au même : Georges Perec, Trompe l’œil et Uljana Wolf, Falshe Freunde

Hans Hartje (Pau et Pays de l’Adour, France)

 

Ramon Saizarbitoria ou la douleur d’être traduit

Ur Apalategui (Pau et Pays de l’Adour, France)

 

Poétique, traduction et autodestruction chez José Pin i Soler : le problème du traducteur bilingue

Dolores Thion Soriano-Mollà (Pau et Pays de l’Adour, France)