Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

L'étrangeté des langues (Clavaron, Dutel, Lévy)


Zuletzt aktualisiert: 2 Dez 2011

Presses universitaires de Saint-Etienne

ISBN: 78-2-86272-588-8

date de parution : 17/11/11 

L’étrangeté des langues est liée à l’imaginaire – ou au syndrome – de Babel. Au désir hybristique des hommes de trouver un sens en dressant une tour-ziggurat vers le ciel et de se faire un nom en créant une ville – destinée à mettre fin au nomadisme –, Dieu répond, au nom du père, par la confusion des langues, qu’il brouille, et la dispersion des hommes à la surface de toute la terre. Entre la peur du chaos et le désir d’ordre à l’œuvre dans le mythe babélien, les langues semblent avoir conservé quelque chose de cette confusio linguarum des premiers temps et cet héritage signe leur étrangeté.

À travers un corpus francophone, anglophone et lusophone, l’ouvrage s’attache à analyser les modalités littéraires et linguistiques de la confrontation de deux langues ou plus dans des œuvres bi-ou plurilingues. Dans une perspective à la fois diachronique et synchronique, l’ouvrage tente de recenser toute la variété de l’étrangeté produite par des langues en contact, mélangées ou inventées, et relevant de genres littéraires divers (roman de différentes époques et régions du monde, science fiction, heroic fantasy…).

 

Introduction : Yves Clavaron, Jérôme Dutel

Chapitre I : Perspectives comparatistes

L. D’hulst, K. Vandemeulebroucke : « Entre Belges, ou comment gérer la langue de l’autre au xixe siècle »

S. Kefallonitis : « La langue de l’identité en question chez Hérodote d’Halicarnasse, Petros Markaris et Fatih Akin »

C. Lévy : « La langue de l’exil et la recherche d’une identité dans la littérature européenne contemporaine, chez Diego Marani, Saša Stanišić et Yoko Tawada »

B. Benert : « Apprentissage des langues et accent : de la douce illusion d’une maîtrise de la langue (à partir de textes autobiographiques d’Elias Canetti, Nancy Huston et Tomi Ungerer) »

A. Martineau : « L’étrange charabia de Renart dans Renart jongleur (Branche I du Roman de Renart ; env. 1190-1195) »

 

Chapitre II : Voix et langues de France et du Canada

C. Primot : « Le macaronique en France à la Renaissance : de l’étrangeté joyeuse au déchirement hors les règles »

J.-F. Jeandillou : « La Cigale et la Fresaie. Étrangeté de la langue naturelle »

F. Géal : « Le polyglottisme, instrument de mystification et vecteur d’étrangeté : l’exemple emblématique de Carmen »

S. Beaulé : « Chocs des langues, chocs dans la langue : réflexions linguistiques dans la science-fiction canadienne d’expression française »

G. Lemonnier : « L’étrangeté linguistique dans La Horde du Contrevent d’Alain Damasio : autonomisation et distinction poétique de l’univers de fiction »

 

Chapitre III : Voix et langues anglo-saxonnes

S. Sorlin : « Quand l’étrangisation linguistique rime avec stérilité : La langue des Vril-ya (xixe siècle), le Newspeak (xxe siècle), le Mokni & l’Arpee (xxie siècle) »

J. Dutel : « Terres étrangères et langues étranges ? Les motifs d’une matérialisation linguistique »

M. Mariaule : « Traduire l’étrange(r) : le cas des néologismes d'emprunt dans Orange mécanique d’Anthony Burgess »

J. Dupont : « L’étrangeté psychique de Poe à Baudelaire »

S. Chyi : « La traduisibilité de l’intraduisible : James Joyce ou le polylogue des langues »

 

Chapitre IV : Voix et langues francophones

L. Gauvin : « Interférences de langues et poétiques narratives : de quelques fonctions du paratexte »

I. Horchani : « La confrontation des langues dans les nouvelles littératures arabo-occidentales »

A.-Y. Abbes-Kara : « Mise en texte de l’étrangeté dans la littérature algérienne d’expression française : le cas de l’œuvre de Mohamed Dib »

B. Urbani : « Polyglottisme et babélisme dans l’œuvre d’Abdelwahab Meddeb »

D. Rumeau : « Gaston Miron, la langue agonique »

N. Auzas : « Français et créole chez Patrick Chamoiseau : traduction et étrangeté »

 

Chapitre V : Voix et langues lusophones

R.-M. Fréjaville : « La langue portugaise dans le roman D’Acordo de Maria João Lehning : le choc entre l’identité et l’altérité »

L. Heyraud : « Le “Dialecte-Grenouille” du poète brésilien Manoel de Barros »

S. M. Sardinha Chagas de Moraes : « Rosa et Couto ou de l’étrangeté de la langue portugaise dans la littérature lusophone »

I. Simões Marques : « Confrontation et plurilinguisme linguistiques dans Nós, os do Makulusu de José Luandino Vieira »

 

Postface : Clément Lévy

Bibliographie

Index

Plus d'informations ici...