Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Normes et transgression des normes en traduction audiovisuelle (Appel)


Zuletzt aktualisiert: 11 Feb 2010


JOURNEES D’ETUDES

Université d’Evry-Val d’Essonne, Evry, France

CRELANCES (Centre de Recherche en Langues et Cultures)

18-19 JUIN 2010

La pratique professionnelle des adaptateurs (traducteurs de sous-titres) de films et de séries, bien que régie par un certain nombre de traditions et de conventions, est loin d’être homogène. Des différences existent en France et ailleurs au sein des différents laboratoires d'adaptation et des différentes chaînes de télévision. Les contraintes spatio-temporelles et lexicologiques que l’on associe avec la traduction audiovisuelle sont parfois transgressées pour des raisons  liées au support, à la technologie employée, au contexte, ou encore au public. Les pratiques des professionnels sont maintenant bousculées par le développement de « teams » de « fansubbers » et autres traducteurs amateurs qui sous-titrent des films, des séries japonaises et américaines grâce aux techniques de partage de fichiers et pour des « marchés » bien identifiés.

En Europe, en raison du nombre de langues parlées et des spécificités de chaque pays en matière de technologie et de culture, il y a une tradition de recherches en adaptation. Si celles recueillies dans l'ouvrage d'Yves Gambier[1]sont toujours pertinentes, d'autres plus récentes tiennent compte du bouleversement du paysage audiovisuel par internet et de l'importance de la question d'accès aux différents médias. Nous pouvons citer, par exemple, les travaux de Jorge Diaz Cintas et d’Abé Mark Nornes.[2] Ces développements - techniques et politiques - nous amènent à élargir la définition de la « traduction », à ouvrir nos formations à de nouveaux domaines d’activités et à nous interroger sur la notion de normes et de transgression de celles-ci.

A notre connaissance, ces deux journées d’études seront les premières consacrées aux normes en sous-titrage et au phénomène des traducteurs amateurs. Elles seront l'occasion de faire le point sur de telles pratiques en France et en Europe afin de cerner leur importance, leurs impacts et leurs conséquences. Elles s'inscrivent dans les débats provoqués par l'évolution des médias, notamment par internet. Elles relèvent aussi des débats concernant l'accès aux médias, que ce soit sur le plan juridique (lois limitant l'accès gratuit) ou social (lois donnant accès aux personnes handicapées).

  Voici quelques axes de recherche pouvant faire l’objet d’une présentation : 

  • Etat des lieux de la pratique professionnelle de l’adaptation
  • Importance des normes en adaptation
  • Le « fansubbing » : intérêt, qualité, danger ?
  • Etude de l’hétérogénéité dans l’adaptation et conséquences de celle-ci sur le public
  • La place des normes dans la formation des adaptateurs
  • Etude comparative de l’adaptation faite par des professionnels et des amateurs
  • Etude des pratiques transgressives en matière d’adaptation
  • Le sous-titrage pour sourds et mal-entendants
  • L’audio-description
  • Le sous-titrage en relief
  • Le sous-titrage en direct
  • La question des « normes » juridiques en matière de culture (propriété culturelle, accès à la culture)
  • « Normes » techniques et leur détournement

Les journées d’étude sont organisées par le CRELANCES, Centre de recherche en langues et cultures, du Pôle Langues, Université d’Evry-Val d’Essonne.

Les propositions de communications peuvent être rédigées en français ou en anglais et doivent être envoyées à Diese E-Mail-Adresse ist vor Spambots geschützt! Zur Anzeige muss JavaScript eingeschaltet sein!. Elles doivent comprendre entre 200 et 400 mots.

Chaque présentation durera 30 minutes et sera suivie de 15 minutes consacrées aux questions.

Une publication d’une sélection d’articles est prévue.

 

Date limite de soumission des propositions de communication : 1er avril 2010

Date de notification d’acceptation des soumissions : 15 avril 2010

 

Les repas du midi seront pris en charge par les organisateurs.

 

Comité scientifique :

  • Bailly Sophie (Adaptatrice indépendante)
  • Baldo Sabrina (Université d’Evry Val d’Essonne)
  • Bigot Eric (Adaptateur chez Télétota)
  • Fernandez Joselyn (Université d’Evry Val d’Essonne)
  • Genty Stéphanie (Université d’Evry Val d’Essonne)
  • Sebag Joyce (Université d’Evry Val d’Essonne)
  • Vallée Réjane (Université d’Evry Val d’Essonne)


[1] Gambier, Yves, editor. Les transferts linguistiques dans les médias audiovisuels. Villeneuve d’Ascq : Presses Universitaires du Septentrion, 1996.

[2] Jorge Diaz Cintas est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’adaptation, dont Audiovisual Translation: Subtitling (Manchester, UK: St. Jerome Publishing, 2007)(avec Aline Remael), Media for All. Subtitling for the Deaf, Audio Description and Sign Language (Amsterdam; New York: John Benjamins, 2007 (avec  Pilar Orero et Aline Remael), The Didactics of Audiovisual Translation (Amsterdam; New York: John Benjamins, 2008) (éditeur) et New Trends in Audiovisual Translation (Channel View Publications, 2009) (éditeur). Abé Mark Nornes a notamment publié le receuil Cinema Babel : Translating Global Cinema (Minneapolis: University of Minnesota Press, 2007).