Appel à communication : Traduire n°238 (publication en juin 2018) : la traduction et le bénévolat


Zuletzt aktualisiert: 19 Feb 2018

Budgets associatifs serrés, méconnaissance de notre métier, nous sommes régulièrement sollicités pour des travaux bénévoles. Mais qu’en pensent les différents acteurs, linguistes comme donneurs d’ordre, en termes de marchés, d’engagement associatif ? Quelle place y accordent-ils dans leur quotidien ?

Pour ce numéro de la revue Traduire à paraître mi-2018, nous vous invitons à partager vos expériences et vos analyses sur le thème de la traduction et du bénévolat.

Quelques pistes de réflexion (non exhaustives) :

  • Le bénévolat participe-t-il de la formation des jeunes traducteurs ?
  • Le bénévolat nuit-il à la profession (en contribuant à la baisse des tarifs, au manque de reconnaissance de nos compétences) ?
  • Quel bénévolat pour une relation gagnant-gagnant ? Quels risques d’abus ?
  • Quelles formes prend ce bénévolat (traduction, interprétation, commissions de la SFT, formation de pairs) ?
  • Qu’apporte le bénévolat en marge d’une activité rémunérée ?
  • Traduire, une action sociale ? Un acte politique ?
  • La traduction non rémunérée des logiciels libres
  • La traduction bénévole au service de la diversité linguistique et des langues « mineures »

Date limite de soumission des propositions d’articles (une vingtaine de lignes + quelques lignes de présentation de l’auteur) :
 15 février 2018

Date limite d’envoi des articles : 15 mars 2018

Contact : Christine Cross, Marie-Céline Georg, Elaine Holt à l’adresse Diese E-Mail-Adresse ist vor Spambots geschützt! Zur Anzeige muss JavaScript eingeschaltet sein!

(préciser en objet : proposition contribution Traduire 238)

Les contributions (25 000 signes maximum) peuvent aborder le thème sous les angles les plus variés. Les articles courts, les comptes rendus d’ouvrages et les billets humoristiques, en lien ou non avec le thème du numéro, sont également les bienvenus.

Pour en savoir plus sur la revue Traduire et sur le fond et la forme des articles publiés, n’hésitez pas à vous rendre sur http://journals.openedition.org/traduire/ ou à nous contacter à l’adresse mentionnée. Leurs recommendations sont mises volontiers à disposition des auteurs.