Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Les stratégies, l’engagement et l’ergonomie cognitive comme leviers pour l’enseignement-apprentissage des langues


Zuletzt aktualisiert: 26 Jan 2015

Cahiers de l'APLIUT, Appel à contributions pour le Volume XXXV Numéro 1 (janvier 2016)

Texte de cadrage

Envoi des propositions

Calendrier

Comité de rédaction invité : Association pour la recherche en didactique de l’anglais et en acquisition (ARDAA)

Texte de cadrage

Les didacticiens cherchent à déterminer quels procédés et moyens permettraient aux enseignants de faciliter les apprentissages en langues étrangères dans le contexte institutionnel. Les contributions attendues situeront le débat sur le plan de l’enseignement : il s’agira de faire avancer la réflexion concernant l’impact sur l’action éducative des leviers suivants : le développement de stratégies d’enseignement-apprentissage, l’action menée pour un positionnement plus engagé, ou encore la prise en considération de l’ergonomie cognitive.

Les stratégies mises en place par les enseignants et/ou par l’apprenant lui-même déterminent la qualité de l'apprentissage. On pourra envisager les stratégies d'enseignement mises en œuvre par l'enseignant, allant de la conception du dispositif didactique aux stratégies d’étayage, de contrôle/régulation ou de médiation proposées. On pourra également envisager l’impact des stratégies d’enseignement sur les stratégies d'apprentissage : stratégies cognitives ou métacognitives, conscientisation des processus, mobilisation des savoirs et/ou savoir-faire.

Par ailleurs, on ne saurait aborder l’enseignement sans considérer la variable de l’engagement pour faciliter les apprentissages. Il pourra s’agir de l’engagement dans le processus même d’enseignement de la langue : engagement dans l’interaction, engagement verbal et multimodal, place de la création, part de l’affect et des émotions, démarches autonomisantes, etc. Pour l’enseignant, se posent ainsi les questions de l’implication des apprenants, des rapports aux savoirs, de la motivation, du plaisir d’utiliser d’autres langues que la langue d’origine et de réfléchir sur leur fonctionnement ; enfin, on pourra s’interroger sur la posture de l’enseignant-chercheur entre engagement et distanciation, et sur celle des partenaires de la recherche

Les travaux autour de l’ergonomie cognitive devraient faciliter les apprentissages en permettant d’envisager l’adaptation aux apprenants des tâches et des supports de travail, qui sollicitent toutes ou certaines des grandes fonctions de l’esprit : la perception, le langage, la mémoire, le raisonnement ou encore le mouvement. Dans le cadre de la recherche de leviers pour l’apprentissage, il pourra s’agir de considérer l’ergonomie cognitive en étudiant l’effet des interactions avec un dispositif ou un environnement et, éventuellement, d’examiner la multimodalité, la charge mentale, le traitement de l’information en mémoire, etc.

Les stratégies, l’engagement et l’ergonomie cognitive sont ainsi envisagés comme étant étroitement liés pour faciliter les apprentissages en langues étrangères, et ce de l’école à l’université. Les propositions de contribution pourront donc considérer plusieurs aspects de la problématique, simultanément ou de manière isolée.

Envoi des propositions

Merci d’envoyer votre contribution à la rédactrice en chef et aux deux co-rédactrices en chef de ce numéro invité ARDAA : Diese E-Mail-Adresse ist vor Spambots geschützt! Zur Anzeige muss JavaScript eingeschaltet sein! , Diese E-Mail-Adresse ist vor Spambots geschützt! Zur Anzeige muss JavaScript eingeschaltet sein! , Diese E-Mail-Adresse ist vor Spambots geschützt! Zur Anzeige muss JavaScript eingeschaltet sein!

Calendrier

Date de réception des propositions de contribution : 30 novembre 2014

Format des propositions : résumé long (3000 signes hors espaces), plus quelques références bibliographiques, au format .doc ou .docx.

Dans un fichier séparé, au format .doc ou .docx : indiquer le nom et l’établissement de rattachement de l’auteur, ses coordonnées et une courte biographie.

Date de retour sur les propositions de contribution : 20 décembre 2014

Date de soumission de l’article : 15 février 2015

Consignes pour la soumission de l’article :

Si la proposition est acceptée, l’auteur est invité à soumettre son article en suivant attentivement les consignes aux auteurs : www.apliut.revues.org/1524.

L’article doit être rédigé sur la feuille de style de la revue qui se trouve en annexe des consignes aux auteurs.
Il doit être accompagné de 2 résumés d’environ 150 mots chacun, l’un en français, l’autre en langue étrangère (langue de l’article, langue dont traite l’article, ou anglais). Donner en tête de chaque résumé le titre de l’article (en français et en langue étrangère) ainsi qu’une liste de 8 mots-clés au maximum dans chacune des 2 langues.

Adresser :
- une version non anonymée et une version anonymée de l’article, au format .doc ou .docx ;
- une version .pdf lorsque le texte contient des caractères spéciaux (symboles phonétiques, par exemple) ou des illustrations (graphiques, schémas, etc.).