Logo de l'OEP

Enseignement supérieur

Programme Erasmus et apprentissage des langues

Mis à jour : 28 Mai 2008

Cafebabel.com présente une petite étude sur le programme Erasmus.

Apprendre une langue ou améliorer sa pratique serait le motif principal des étudiants qui partent en échange Erasmus, selon le réseau des étudiants Erasmus (ESN). "Rien de surprenant donc que la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie soient aussi des destinations très recherchées et que leurs langues soient largement apprises, lit-on".

Pourtant une enquête effectuée en 2003 sur l'impact linguistique du programme Erasmus relèvait que 72,7% des étudiants interrogés ont déclaré que leur principale langue d'usage pendant leur mobilité a été l'anglais, alors que seulement 14,9% d'entre eux se sont rendus au Royaume Uni.

La réalité a-t-elle évolué? Mieux vaut ne pas savoir et  se réfigier dans une autosatifaction béate !

La Commission européenne s'est émue de ce phénomène dans sa communication Nouveau cadre stratégique pour le multilinguisme de novembre 2005.

Les traités européens résultant du Traité de Maastricht précisent (article 126) que l'action de la Communauté vise à développer la dimension européenne dans l'éducation, notamment par l'apprentissage et la diffusion des langues des Etats membres.

Par ailleurs, nous avons relevé dans le compte rednu du Conseil des ministres de l'Education du 22mai 2008 que la diversité linguistique de l'Europe devrait être préservée et la parité entre les langues pleinement respectée. De même le Conseil  affirme que comme les besoins linguistiques peuvent varier en fonction des intérêts, du travail et de l'héritage culturel de chacun, ceux qui apprennent une langue devraient avoir à leur disposition l'éventail linguistique le plus large possible.

Quand sortirons-nous donc du discours et de la pure incantation ?

L'OEP