Logo de l'OEP

Enseignement supérieur

Le monde anglophone se ferme au Monde

Mis à jour : 24 Aoû 2008
Les universités – et leurs étudiants – ne sont pas unanimes sur la question du bilinguisme

Lorsque le professeur Lorin Card a interrogé ses étudiants l’an dernier au sujet de l’apprentissage obligatoire d’une langue seconde imposé par leur université, certains d’entre eux ont indiqué qu’ils se pliaient avec réticence à cette politique. « Les étudiants sont contrariés par l’obligation d’“apprendre” une autre langue et bon nombre retiennent bien peu de cette expérience scolaire », a écrit Julie Ferris, étudiante. Plusieurs ont avoué qu’ils n’auraient pas suivi le cours de français donné par M. Card s’ils n’y avaient pas été obligés. Lire la suite

Cet article ne fait que confirmer ce que nous avons constaté au Royaume Uni. Le multilinguisme individuel est en déclin. La fermeture cuturelle est grandissante.