Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

La fracture « linguale » (Le Monde)


Mis à jour : 14 Déc 2010

Article publié le 04 Décembre 2010 par Igor Deperraz Bully (Seine-Maritime)
Taille de l'article : 278 mots

Extrait : Les universités françaises, depuis leur autonomie, doivent faire face au marché concurrentiel de la formation dans l'espace européen. L'offre de formation, mais aussi la recherche de professeurs amènent de plus en plus d'universités à dispenser leurs enseignements en anglais. La loi Toubon du 4 août 1994 avait introduit l'obligation de traduire les documents écrits dans la langue d'oïl, mais, devant la mondialisation des savoirs, cette loi apparaît aujourd'hui en porte-à-faux avec les exigences du marché, ou plus simplement les ambitions du ministère de l'éducation nationale. Lire la suite sur le site du Monde (article en accès payant)...