Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Quelle place pour la langue française dans le monde de la recherche ?


Mis à jour : 15 Déc 2019

TV5Monde -02 déc 2019Mise à jour 15.12.2019 à 20:47 par Elena Lionnet

Une journée pour répondre à cette grave question est-elle suffisante ? Probablement pas ! Mais les échanges furent nourris dans le grand amphithéâtre Bettencourt de l'Institut de France à Paris. Le 15 novembre, d'éminentes personnalités francophones se sont réunies pour en débattre. Tous unanimes : il n'y a pas une langue pour penser la science, mais plusieurs !

L’idée selon laquelle pour être compétitif il faille nécessairement parler et écrire en anglais semble être admise très largement. Pierre Tapie l’affirmait en 2013, quand il était directeur de l’Essec et de la Conférence des grandes écoles : "La France doit avoir l'humilité de comprendre que la majorité du monde ne parle pas en français. Si la France veut garder sa place dans la formation des élites mondiales, elle doit évoluer sur ce sujet". On était alors en pleine polémique au sujet de la loi Fioraso, qui donnait la possibilité aux établissements d’enseignement supérieur de proposer des cours en langues étrangères.

Lire l'article