« Ce nominé linguistiquement tolérable mais socialement indésirable »

NOMINÉ, -E [nɔmine] adj. et nom (1978 ; de l’angl. nominee « candidat désigné ») 1. Personne (auteur, réalisateur, acteur, etc.) ou œuvre sélectionnée pour être récompensée d’un prix par un choix de jury. Gosling et Fassbender, les oubliés des Oscars [...] dans la catégorie des nominés au meilleur acteur [...] (F, 23.02.12). ◊ NOMINER v. tr. Nominé quatre fois aux Oscars en 1975  (un seul gagné), le film (« Nashville ») a été salué, à l'époque, comme un chef-d’œuvre d’ironie mordante (NO, 18.02.16). 2. Par ext. Sélectionné(e) (personne, réalisation, succès) pour un titre d’honneur, une distinction. L’UEFA dévoile ses nominés pour les joueurs de l’année (F, 09.08.18).'U◊ Personne, monument, etc. promus à être inclus au patrimoine culturel mondial. Patrimoine mondial de l’Unesco : les nouveaux sites en piste pour le label.[...] Le Corbusier et les volcans d’Auvergne pour la France, les premières cités de l’humanité, pour l’Irak notamment. [...] Autre nominé de choix, le Brésil défend, lui, l’« ensemble moderne de Pampulha » (M, 11.07.16). 3. Au fig. Candidat à citer pour être retenu, mentionné, distingué, éliminé. Lе magazine « L’Essor de la gendarmerie » publie dans son dernier numéro les adresses des pires « gardes statiques » à Paris. Les « nominés » sont: le poste de garde de l’ambassade de Grande-Bretagne, [,,,]l’ambassade des Etats-Unis, [...] ou encore sa section des visas [...] (E, 06.06.01., p. 8). ◊ Être nominé dans une émission de téléréalité : être cité pour être expulsé (PR).

Normalisation IP : Déconseillé

Top