« Ce remake, indispensable et parfaitement remplaçable »

REMAKE [ʀimɛk] n.m. (1946; de l’angl. to remake « refaire ») 1. Cin., parfois péj. Nouvelle version d’un film à succès commercial ou artistique. Dirty Dancing : le remake vivement critiqué (F, 13.04.18). « Remake », cependant, n’est pas forcément synonyme de ratage. (E, 03.02.84, p. 12). ◊ Nouvelle version d’une mise en scène au théâtre. 2. Au fig. Nouvelle version, modification (dans les domaines autres que cinéma, télévision, théâtre) ; réapparition, succession; histoire du genre de. [...] un « remake » de la coupe de France (Révolution, 30.08.80, p. 7). Je préfère Mai 68 à ses ridicules et tristes remakes. (F, 13.04.18). 3. Adaptation d’un jeu vidéo conçu et développé précédemment en l’industrie vidéoludique. [...]le très astucieux remake de Resident Evil 2a été un de nos coups de cœur de la semaine, ce qui n’aurait pas été le cas sans yjouer (M, 16.06.18).

Normalisation NP : Accepté

4. Rare. Nouvelle adaptation littéraire pour le grand ou le petit écran. Une drôle d’idée, ce remake du roman phare d’Agatha Christie « Le Crime de l’Orient-Express » (PM, 12.12.17). 5. Tél. Rare. Nouvelle version, reprise ou suite des séries ou programmes télévisés. La mode de ressusciter les séries cultes n'est pas encore passée à Hollywood. [...] Will Smith préparerait lui-même un remake de la série terminée depuis presque 20 ans (PM, 14.08.15). 6. Par ext. Rare. Nouvelle rédaction d’une œuvre, d’un texte. (TLF) ◊ Rare. Péj. Version réduite et simplifiée d’une œuvre littéraire, d’un texte.

Normalisation IP - Déconseillé

Top