Logo de l'OEP

Linguistic ans cultural diversity

  1. Transeuropéennes

    Transeuropéennes/assemblée pour traduire entre les cultures est une association régie par la loi de 1901. Elle a pour objet de réunir en un réseau ouvert de coopération des personnes physiques ou morales voulant développer, promouvoir et diffuser la
  2. Maaya : réseau mondial pour la diversité linguistique

    Maaya est un réseau multi-acteurs créé dans le but de contribuer à la valorisation et à la promotion de la diversité linguistique dans le monde. Son siège se trouve à Genève, en Suisse.
  3. Dialang

    Dialang vous permet de déterminer votre niveau en langues étrangères, et de déterminer vos points forts et vos lacunes.
  4. Textes et cultures

    Pour ceux qui douteraient de la crédibilité d'une recherche plurilingue, voici l'exemple de Texto: revue de sémantique et de linguistique : plus de 1000 lecteurs chaque jour de plus de 100 pays différents. Des articles publiés en diverses langues : S
  5. Centro Internazionale sul Plurilinguismo (C.I.P.)

    Il Centro Internazionale sul Plurilinguismo (C.I.P.) dell'Università degli Studi di Udine è un'istituzione scientifica il cui scopo consiste nel promuovere la ricerca e coordinare la raccolta di dati per favorire lo scambio di informazioni e di esper
  6. Observatoire Langues Economie Formation (ELF)

    L'Observatoire élf est rattaché à l'Ecole de Traduction et d'Interprétation de l'Université de Genève et a pour principale mission de contribuer à la recherche et à l'enseignement sur l'interrelation entre économie, langues et formation, tout part
  7. Conseil supérieur de la langue française

    Conseil supérieur de la langue française du gouvernement du Québec
  8. DGLFLF

    Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France

    De tous les liens que nouent les hommes dans la cité, le lien de la langue est le plus fort, parce qu’il fonde le sentiment d’appartenance à une communauté. Parce que la mondialisation des échanges et les progrès de la construction européenne ne cessent de le faire évoluer, les pouvoirs publics sont appelés à réaffirmer une politique de la langue qui, tout en veillant à garantir la primauté du français sur le territoire national, participe à l’effort de cohésion sociale et contribue à la promotion de la diversité culturelle en Europe et dans le monde.

    La délégation générale à la langue française et aux langues de France élabore la politique linguistique du Gouvernement en liaison avec les autres départements ministériels.

    Organe de réflexion, d'évaluation et d'action, elle anime et coordonne l'action des pouvoirs publics pour la promotion et l'emploi du français et veille à favoriser son utilisation comme langue de communication internationale. Elle s'efforce de valoriser les langues de France et de développer le plurilinguisme.

  9. FLAREP - Fédération pour les Langues Régionales dans l'enseignement public

    La FLAREP - Fédération pour les Langues Régionales dans l'enseignement public - est née à Bayonne en novembre 1987. Elle regroupe les principales associations ou fédérations de parents d’élèves et/ou d’enseignants qui œuvrent au développement des langues régionales dans le service public d’éducation.

    Elle est subventionnée par le Ministère d’Éducation Nationale. Elle est un instrument de liaison entre les établissements scolaires, l’Administration et les parents d’élèves.
     
    Sur les bases de sa plate-forme de 1988, elle a créé à travers l’hexagone un réseau d’échanges d’informations et a coordonné une dynamique de valorisation de ces langues qui représentent aujourd’hui autant de ponts de communication en Europe.
     
    Elle organise chaque année un colloque : Bayonne en 1987 - Strasbourg en 1988 - Albi en 1989 - Douarnenez en 1990 - Prades en 1991 - Hendaye, Donostia, St. Sébastien en 1992 - Saverne en 1993 - Montpellier en 1994 - Ajaccio – Corte en 1995 - Rostrenen en 1996 - Perpignan en 1997 - Sarreguemines en 1998 - Bayonne, Bilbao, Donostia, St. Sébastien en 1999 – Villeneuve-sur-Lot en 2000 – Bailleul en 2001 – Savoie en 2002 – Lorient en 2003 – Pays Basque en 2004 – Corse en 2005 – Perpigan en 2006 – Alsace (Ungerseim) en 2007 – Saint Affrique (Académie de Toulouse) en 2008 – Ile de la Réunion en 2009 – Habère-Poche (Savoie) en 2010, Flandre en 2011 - Bretagne en 2012 - Pays Basque en 2013 - Corse en 2014 – Chambéry (Rhône-Alpes) en 2015 – Montpellier, Béziers, Sète (Languedoc-Roussillon) en 2016 – Guyane (Cayenne, Saint Laurent du Maroni) en 2017 - Alsace en 2018.