Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Le discours d'Emmanuel Macron au sommet de la Francophonie à Erevan (11 octobre 2018)


Last Updated: 23 Jun 2019

11 octobre 2018 - Seul le prononcé fait foi

SEUL LE PRONONCÉ FAIT FOI.

Erevan – Jeudi 11 octobre 2018

Monsieur le Premier ministre, Mesdames et Messieurs les chefs d'Etat et de gouvernement. Madame la Secrétaire générale. Mesdames et Messieurs les Directeurs généraux, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Ambassadrices. Mesdames et Messieurs, chers amis.

Mes premiers mots seront pour vous, Monsieur le Premier ministre, pour vous remercier de nous accueillir durant ces journées à Erevan, pour vous féliciter aussi de la parfaite organisation de ce sommet qui intervient à un moment majeur de l'histoire de votre pays.

Vous savez quelle place votre pays occupe dans le cœur des Français. À Paris, Marseille Lyon, ou ailleurs, prononcer le nom Arménie, c'est faire vibrer une corde de la sensibilité nationale.

Car l’Arménie n'est pas seulement le nom d'une grande culture, d'une civilisation qui s'enracine dans la profondeur des siècles, le nom d'une des grandes tragédies de l'histoire qui interpelle l'ensemble de l'humanité. Ce sont aussi pour mes compatriotes des visages. Ceux de ces Arméniens Français, ouvriers ou artistes, militants ou entrepreneurs, sportifs, résistants, commerçants ou médecins, qui, par leurs talents et leur énergie, ont contribué à bâtir notre pays, qui aiment avec une passion sans limite la France qui leur a ouvert les bras, comme ils aiment leur patrie d'origine d'un amour éternel...

Lire et écouter le texte intégral

Analyses

Sommet à Erevan : Macron appelle à "réinventer" la francophonie, "trop institutionnelle" - France24

Francophonie : le plaidoyer de Macron en faveur de la langue française - France24

Sommet de la Francophonie : l’embarrassante candidature de l’Arabie saoudite - France24

Sommet de la Francophonie : pourquoi Paris soutient la candidate rwandaise - France24