«La présidence française de l’Union européenne est une opportunité historique pour la francophonie» (Figarovox)


Last Updated: 16 Apr 2021

FIGAROVOX/TRIBUNE - La France présidera le Conseil européen lors des six premiers mois de 2022. Pour les membres du gouvernement Jean-Baptiste Lemoyne et Clément Beaune, ce sera l’occasion de mettre en avant la langue française et de relancer son utilisation au sein des instances internationales.

«Avec son statut de langue officielle de 31 États et gouvernements dans le monde, le français est la cinquième langue mondiale». LUDOVIC MARIN/AFP

Jean-Baptiste Lemoyne est secrétaire d’État chargé du tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie. Clément Beaune est secrétaire d’État chargé des affaires européennes.

«Honni soit qui mal y pense», en français dans le texte, est depuis le XIVe siècle la devise de l’ordre de la Jarretière, le plus important de la chevalerie britannique. Si les Anglais continuent de parler français, pourquoi nous autres Européens ne ferions-nous pas de même?

Avec ses 300 millions de locuteurs et son statut de langue officielle de 31 États et gouvernements dans le monde, le français est la cinquième langue mondiale. Surtout, elle est un espace de réflexion et de vie en commun de peuples de toutes les origines et de toutes les croyances, sur tous les continents.

Trésor partagé avec les nations du monde entier, notre langue vit, évolue, s’accorde à l’époque et à la géographie, du Québec au Sénégal, de la Suisse au Rwanda, de Haïti au Vietnam, en passant par chacun des 88 États membres de l’organisation internationale de la Francophonie. Le français, langue de la liberté, permettait hier l’expression d’Eugène Ionesco ou encore de Milan Kundera.

Lire