Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Institutions européennes et internationales

Une analyse sociologique de la Commission européenne : pourquoi le tout-anglais?


Last Updated: 19 Mar 2008

Lu dans Sociolinguistica, Annuaire international de la sociolinguistique européenne 21/2007, Niemeyer, ISBN 978-3-484-60490-2. Notamment, article de Claude Truchot sur le "Français en Europe au début du XXIe siècle". Il en ressort une analyse très acérée de la Commission européenne. Question : ce qui est bon pour les fonctionnaires de la Commisssion Européenne est-il bon pour l'Europe ? Nous demandons aux fonctionnaires de la Commission européenne de bien vouloir nous écrire au sujet de cet article.

"3.2 Observations sur le glissement vers l'anglais

On attribue aux élargissements successifs une influence dans la montée de l'anglais, dans la mesure où il a fait entrer les pays où le français est le moins connu. Toutefois si un basculement s'est opéré à partir de 1995, date d'entrée de l'Autriche, de la Finlande et de la Suède, il est peu probable que les diplomates et fonctionnaires de ces pays, très minoritaires à Bruxelles, aient pu profondément l'influencer. On peut aussi mettre en évidence la généralisation de l'enseignement et l'élargissement de la connaissance de l'anglais. Mais ce qui est plus pertinent, c'est l'arrivée de nouvelles générations de diplomates et de fonctionnaires formées dans des universités américaines, britanniques ou en Europe dans des filières anglophones. Actuellement en Europe presque toutes les filières universitaires de relations internationales ou d'études européennes utilisent l'anglais entièrement ou partiellement comme langue d'enseignement. La réorganisation récente de l'administration de la Commission a imposé des normes de fonctionnement plus proches de celles des entreprises multinationales que des administrations nationales et fait monter dans la hiérarchie des fonctionnaires qui privilégient l'usage de l'anglais. Les relations de pouvoirs se sont donc réorganisées au profit de l'anglais, et donc de ceux qui maîtrisent cette langue. De plus l'anglais n'est plus seulement, comme l'était le français, la langue de la communication interne, il est surtout la langue d'un pouvoir supranational aux compétences propres."

SOCIOLINGUISTICA 21/2007, annuaire international de la sociolinguistique européenne, revue scientifique trilingue paraissant en allemand, anglais et français, depuis 1987, chez la maison d’édition Niemeyer, Tübingen. Lien : www.niemeyer.de, puis Periodika, puis sur Jahrbücher: Sociolinguistica apparait dans la liste.