Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Langues et migrations

Immigration: la France trop chiche pour l'intégration des nouveaux arrivants, selon un rapport sénatorial


Last Updated: 23 Oct 2017

AFP/Archives / Par Claire GALLEN | Une classe de jeunes migrants à Miramas dans le sud de la France, le 3 novembre 2016
PARIS (AFP) -
Trop peu d'heures de français, un niveau trop faible et une formation civique indigeste: la France ne donne pas aux étrangers qu'elle admet sur son sol les moyens de s'intégrer, selon un rapport sénatorial publié mercredi.
"Notre système n'intègre pas. Il laisse les gens sur le carreau", résume à l'AFP Roger Karoutchi, le rapporteur pour qui le Contrat d'intégration républicaine (CIR), lancé l'an dernier pour remplacer un autre dispositif institué en 2007, "ne marche pas". Le CIR a été suivi par 26.000 personnes l'an dernier.
Emmanuel Macron, qui compte faire de l'intégration sa priorité pour les étrangers en situation régulière, a lui-même dressé mardi le "constat cruel" d'une politique qui "manque d'ambition et de moyens".
"Nous sommes moins bons que la plupart de nos collègues européens pour apprendre la lecture rapidement, intégrer dans le marché du travail ou dans les filières qui permettent de trouver une place dans la société", a reconnu le président, avant de charger un parlementaire d'une mission visant à refonder la politique d'intégration en privilégiant "l'apprentissage du français".
Lire la suite