Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Institut national des langues et création de la fonction de professeur de langue luxembourgeoise


Última actualización: 13 May 2009

Communiqué paru le 8 mai 2009 sur le site du Gouvernement du Grand Duché de Luxembourg

La loi portant création a) d'un Institut national de langues et b) de la fonction de professeur de langue luxembourgeoise a été votée à la Chambre des députés le 7 mai 2009.

Avec la création d'un Institut national des langues, l’État se donne les moyens de réagir de manière flexible et efficace aux défis que présente l’apprentissage des langues tout au long de la vie.

L’Institut est le successeur légal du Centre de langues (CLL) actuel et entérine les missions que celui-ci a assumées avec succès depuis sa création en 1991. Cependant, face à une économie luxembourgeoise toujours plus globalisée, à un flux transfrontalier en constante augmentation et à une immigration continue, les missions de l’Institut sont élargies.

L’apprentissage des langues continue à être la mission essentielle de l’Institut, mais l’évaluation et la certification des compétences en langues ainsi que l’apprentissage de la langue luxembourgeoise deviennent des piliers tout aussi importants.

Au-delà des dispositions concernant l'Institut national des langues, la nouvelle loi crée également la fonction du professeur de langue luxembourgeoise.

1. L'Institut national des langues

Tout comme le CLL, l’Institut est placé sous l’autorité du ministre de l’Éducation nationale. Il bénéficie toutefois d’une plus grande autonomie et d’une direction qui lui sera propre.

Les missions prioritaires de l’Institut national des langues sont les suivantes:

  • La principale mission de l’Institut est de dispenser des cours de langues à des adultes. Il contribue ainsi à l'amélioration non seulement des compétences linguistiques, mais également de la cohésion sociale et de l'employabilité de toutes les personnes vivant au Luxembourg.
  • Grâce à des accords conclus avec diverses institutions internationales, l’Institut des langues est le Centre officiel de certification pour les tests et examens internationaux en langues étrangères.
  • L’Institut est aussi le Centre national de certification pour les diplômes et certificats réglementés de la langue luxembourgeoise.
  • Pour répondre aux nouveaux besoins de certification en langue luxembourgeoise qui découlent de la loi sur la double nationalité, l’Institut organise les tests en langue luxembourgeoise requis en vue de l’acquisition de la double nationalité.
  • L’Institut assure la formation des formateurs en langue luxembourgeoise, en collaboration avec l'Université du Luxembourg.

La loi crée le "Zertificat Lëtzebuerger Sprooch a Kultur". La formation qui y mènera sera offerte par l’Institut national des langues et l’Université du Luxembourg. Formation non universitaire de 120 heures, elle permettra à toute personne intéressée, et notamment à celles qui envisagent de dispenser des cours de luxembourgeois, un approfondissement professionnel de tous les aspects de la langue (orthographe, linguistique, lexicographie, littérature, …) ainsi que des compétences d’enseignement et d’évaluation du luxembourgeois. Un autre volet de la formation portera sur l’histoire du Luxembourg, sa culture, sa littérature, sur des thèmes politiques et socio-économiques d’actualité, etc.

2. La fonction de professeur de langue luxembourgeoise

La nouvelle loi confère un statut reconnu aux enseignants de luxembourgeois en créant la fonction de professeur de langue luxembourgeoise. La formation menant à cette fonction sera dispensée par l'Université du Luxembourg.

Les candidats doivent être détenteurs d'un bachelor en langues et d'un master en langue et littérature luxembourgeoise. Ils sont recrutés au même titre et aux mêmes conditions que les autres professeurs de langues à l'enseignement secondaire et secondaire technique (grade E7).

Le début de la formation est prévu pour septembre 2009.

(communiqué par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle)