Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Langues, traduction et interprétation

Littérature jeunesse : Timothée de Fombelle privé de parution aux Etats-Unis


Última actualización: 18 mar 2021

Le Parisien Le 1 juillet 2020 à 08h02, modifié le 1 juillet 2020 à 18h38

Selon son éditeur anglo-saxon, Walker Books, Timothée de Fombelle ne serait pas légitime pour parler de la traite des noirs et pour choisir comme héroïne une jeune Africaine. Gallimard/C. Hélie

Dans son dernier roman, le magnifique «Alma», l’auteur nous plonge dans la vie d’une adolescente noire il y a plus de deux siècles, à l’époque de l’esclavage. En raison de la sensibilité du sujet, son éditeur historique anglo-saxon, Walker Books, a décidé ne pas le publier.

Jamais Timothée de Fombelle n'aurait imaginé que la sortie de son dernier roman, « Alma : le vent se lève », provoquerait une telle polémique. Et qu'il collerait si douloureusement à l'actualité. Dans ce livre magnifique, ce monstre sacré de la littérature jeunesse et humaniste reconnu, dénonce à travers le regard d'une fillette noire en 1786, le barbarisme de l'esclavage. Si, en France, « Alma » qui a bénéficié d'un gros tirage pour un roman jeunesse (26000 exemplaires), a reçu un excellent accueil de la presse comme des lecteurs, il a pour l'instant du mal à traverser la Manche et l'Atlantique.

Editeur anglo-saxon historique de Timothée de Fombelle, Walker Books a décidé de ne pas publier son dernier roman. La raison? Auteur blanc du XXIe siècle, il ne serait pas légitime pour parler de la traite des noirs et pour choisir comme héroïne une jeune Africaine…

«C'est le propre de la littérature, de la création de parler d'autres vies que la nôtre»

Lire l'article