Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

5ème colloque international Langue et Territoire (Montpellier - Appel à communication)


Última actualización: 4 Nov 2020

La date limite de dépôt d’une communication pour le 5ème colloque international Langue et Territoire a été repoussée au 21 novembre 2020. Ce colloque est coorganisé par les laboratoires DIPRALANG et LLACS de l’Université Paul-Valéry (Montpellier 3), par l’observatoire de la langue française à Ontario, en partenariat avec le CIRDOC-Institut occitan de cultura et l’Université Laurentienne d’Ontario. Merci de diffuser également dans vos réseaux, ce colloque a vocation à accueillir des chercheur.e.s de disciplines diverses !

L’appel à communication (ci-dessous dans sa version française) est également consultable dans ses versions en anglais, en espagnol et en occitan.

Les colloques internationaux Langue et territoire, organisés à Sudbury (Canada) en 2010, à Tbilissi (Géorgie) en 2015, à Kénitra (Maroc) en 2017 et à Trente (Italie) en 2019, ont réuni un grand nombre de chercheuses et de chercheurs du monde entier autour de thématiques problématisant les différents contextes où langue et territoire sont inter-reliés.Conceptuellement, les termes langue et territoire renvoient tous les deux à des notions de structurations sociales, d’appropriation de l’espace et de sentiment(s) d’appartenance. Une approche historiographique de ces notions permet de révéler la part d’innovation et de nouvelles pratiques des sociétés qui les façonnent. Ce sont également des termes très polysémiques dont les contours sémantiques diffèrent en fonction de qui les emploie, dans quel contexte et avec quel objectif. Les représentations auxquelles ils donnent corps sont autant de révélateurs des liens qui les unissent et des structures qui les construisent. Ensemble, ou séparément, ils évoquent les échanges, les mouvements, les métissages, mais encore les replis, les conflits. Ils invitent au voyage, à la créativité, à l’expression de soi ou à la rencontre de l’Autre.Dans ce colloque, il s’agira de discuter des différentes formes que peuvent prendre les liens qui unissent les langues au(x) territoire(s) et vice-versa, de montrer les enjeux politiques, sociaux, économiques qui naissent des rapports construits hier ou aujourd’hui entre langue(s) et territoire(s). Derrière langue et territoire, il y a surtout des hommes et des femmes avec leurs pratiques sociales et leurs représentations qui sont au cœur des logiques constitutives de territoires, voire de territorialité. De nouveaux territoires font émerger de nouvelles pratiques langagières et, réciproquement, de nouvelles pratiques langagières dessinent de nouveaux espaces, mis en discours et investis de sens.Les « frontières » que nous traçons entre langue(s) et territoire(s) ne sont pas étanches mais perméables dans le temps et dans l’espace, en fonction de facteurs tels que le déplacement des populations, les politiques linguistiques, les représentations linguistiques et sociales, l’éducation, les médias de masse et les valeurs socioculturelles.Cette 5e édition du colloque international Langue et territoire se tiendra en territoire occitan, voilà qui induit en soi tout un questionnement : l’occitan est une de ces langues dont le territoire n’apparaît que sur des cartes linguistiques plus ou moins exactes et dont les contours ont varié depuis les premières ébauches au XIXe siècle. Ce n’est pas un territoire administratif actuellement identifié, même si depuis 2014, « Occitanie » est le nom une région administrative qui ne comprend qu’un tiers des départements occitanophones. Ce n’est pas davantage un territoire ayant eu une existence au cours de l’histoire : seules existaient des provinces dotées d’histoires différentes, et dont les limites étaient déconnectées de tout référent linguistique, tout comme le sont les départements ou les régions. C’est aussi le territoire d’une langue assez diversifiée localement pour que l’appartenance de telle ou telle de ses variantes à l’ensemble puisse faire débat.Bref, on ne saurait imaginer meilleure illustration des problématiques d’un colloque qui se déroulera dans le cadre d’un partage largement pluridisciplinaire et interdisciplinaire afin de mettre en commun une démarche systémique et analytique sur la complexité des liens et des interfaces entre langue(s) et territoire(s).Nous vous invitons à soumettre une proposition de communication individuelle ou une proposition de communication de session. Toutes les propositions seront soumises à évaluation doublement anonyme du comité scientifique du colloque.Les propositions pourront s’inscrire dans les thématiques suivantes, qui ne constituent néanmoins pas une liste exhaustive des possibles :

Langue et territoire virtuel
Langue, territoire et aménagement
Langue, territoire et contacts
Langue, territoires et conflit
Langue, territoire et droit
Langue, territoire et économie
Langue, territoire et éducation
Langue, territoire et histoire
Langue, territoire et identité
Langue, territoire et imaginaire
Langue, territoire et littérature
Langue, territoire et minorités
Langue, territoire et mobilités
Langue, territoire et mondialisation
Langue, territoire et numérique
Langue, territoire et politique
Langue, territoire et philosophie
Langue, territoire et Nation
Langue, territoire et Premières Nations
Langue, territoire et religion
Langue, territoire et réseaux
Langue, territoire et sociétés
Nouvelle(s) langue(s), nouveau(x) territoire(s)
Langue, territoire et graphie
Langue « sans territoire », territoire « sans langue»
Langue, territoire et patrimoine/patrimonialisation

Voici les liens pour les appels à com dans les 3 langues du site + en occitan,
en français => https://let2021.sciencesconf.org/resource/page/id/6
en anglais => https://let2021.sciencesconf.org/resource/page?id=6...
en espagnol => https://let2021.sciencesconf.org/resource/page...
en occitan => https://let2021.sciencesconf.org/resource/page/id/5
Langue et territoire 5 - Sciencesconf.org
let2021.sciencesconf.org
Langue et territoire 5 - Sciencesconf.org
Los collòquis internacionals Lenga e territòri, organizats a Sudbury (Canadà) en 2010, a Tbilissi (Georgia) en 2015, a Kenitra (Marròc) en 2017 e a Trent (Itàlia) en 2019, recampèron un grand nombre de cercairas e de cercaires del monde tot