Logo de l'OEP

Recherche

Des chercheurs de l'université de Cambridge rappellent qu'au moins un tiers de la littérature scientifique mondiale est publié en d'autres langues que l'anglais

Mis à jour : 19 Déc 2017

Vendredi, 30 décembre 2016 10:25 Écrit par Informalingua

Près des deux tiers des publications scientifiques dans le monde entier sont aujourd'hui rédigés en anglais, une langue qui est aujourd'hui reconnue universellement comme la langue commune de la science et de l'économie. Pourtant selon certains chercheurs de la prestigieuse Université de Cambridge, le fait qu'au moins un tiers de la littérature scientifique mondiale soit publié dans d'autres langues que l'anglais constitue encore un obstacle important à la diffusion du progrès scientifique. Paradoxalement, le groupe de chercheurs britanniques considère que la solution du problème ne se trouve pas dans l'adoption de notre langue comme langue commune par toutes les institutions de la communauté scientifique internationale, mais dans l'utilisation de plusieurs langues, surtout de celles qui sont les plus utilisées dans les universités.
Les scientifiques de Cambridge recommandent, par exemple, à tous ceux qui souhaitent défendre les contenus de leur travail scientifique, d'écrire des résumés dans différentes langues, de manière à permettre même à ceux qui ne parlent pas l'anglais de pouvoir accéder bien que sommairement aux contenus figurant dans leurs recherches.
« Bien que nous reconnaissions l'importance de l'anglais comme langue commune, ainsi que sa contribution à la science, a déclaré le coordinateur de la recherche, le zoologue Tatsuya Amano, la communauté scientifique ne devrait pas partir du principe que toutes les informations importantes sont publiées en anglais. Les barrières linguistiques continuent d'empêcher la diffusion de la connaissance scientifique à l'échelle mondiale ».
Selon la recherche, les langues les plus diffusées dans la communauté scientifique internationale, après l'anglais, sont classées ainsi : espagnol, portugais, chinois et français.

Pour plus d'informations sur la recherche cliquer ici.

Informalingua

Google Analytics Alternative