Logo de l'OEP

Brexit

Proposition de résolution relative à la promotion de l'usage du français dans les institutions européennes et à la revalorisation du multilinguisme suite au Brexit

Mis à jour : 23 Déc 2017

Déposé par 6 députés du Parlement de la Communauté française de Belgique le 21 novembre 2017

RÉSUMÉ

Le Brexit a suscité plusieurs questionnements par rapport à la manière dont l’Union européenne va désormais se comporter sans le Royaume-Uni et entraîne un certain nombre d’enjeux et d’opportunités. La revalorisation du multilinguisme en fait partie, vu que désormais, l’anglais ne sera plus considéré stricto sensu comme langue officielle de l’Union européenne. En effet, l’Irlande et Malte, seuls pays anglophones, ont respectivement le gaélique et le maltais comme langue d’adhésion. Pourtant, les faits tendent à démontrer que l’anglais garde une place prépondérante en tant que langue de travail et dans la communication de nombreux services et agences exécutives, au détriment parfois des autres langues européennes. En tant que représentants des Francophones de Belgique, les auteurs de la présente proposition entendent saisir cette opportunité pour promouvoir le français et le multilinguisme au sein des institutions européennes et contribuer ainsi à un rapprochement entre celles-ci et les citoyens qu’elles sont censées servir.
Télécharger le texte complet

Google Analytics Alternative