Logo de l'OEP

Langues et migrations

La parole maltraitée des jeunes migrants

Mis à jour : 9 Nov 2018

Source : The Conversation, 18 mai 2018

Le 4 janvier 2018, des membres d’un réseau d’hébergeurs de migrants isolés font circuler l’avis négatif émis par la Direction de l’action sociale, de l’enfance et de la santé du département de Paris, en réponse à la demande de statut de mineur isolé par un jeune Malien récemment arrivé

L’argument principal pour mettre en doute la minorité est la « maturité » du jeune « qui a pris seul l’initiative de quitter son pays ».

De nombreux autres récits de parcours migratoires sont qualifiés d’« imprécis » ou de peu crédibles. Ce jeune, comme tant d’autres, est donc mis à la rue, avec la possibilité de faire un recours, mais sans autre aide que celle des bénévoles qui tentent de compenser l’indifférence des pouvoirs publics face à la situation d’un jeune isolé sans ressources ni famille, en plein hiver.

Lire la suite...>>>>>