Logo de l'OEP

Le gouvernement veut favoriser l'apprentissage de l'anglais pour mieux exporter (Le Figaro)

Mis à jour : 5 Mar 2018

Le Premier ministre Édouard Philippe doit annoncer vendredi dans le Nord des mesures pour relancer les exportations françaises. - Crédits photo : Charles Platiau/REUTERS
Par Le figaro.fr et AFP agence Publié le 23/02/2018 à 07h00
Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, doivent annoncer vendredi dans le Nord des mesures pour relancer le commerce extérieur, gros point noir de l'économie nationale.

Le chef du gouvernement, Édouard Philippe, et le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, doivent détailler sur le campus de l'Edhec, à Croix (Nord), leur stratégie pour redresser le commerce extérieur français, qui a bouclé l'année 2017 avec un déficit commercial de 62,3 milliards d'euros.

» LIRE AUSSI - Le commerce extérieur, inquiétant talon d'Achille de l'économie française

La présentation portera sur l'accompagnement et le financement à l'export, ainsi que la formation, en particulier l'apprentissage de l'anglais, ont indiqué des sources gouvernementales. «On veut aider les Français à mieux parler l'anglais qui est la langue de la mondialisation», ont précisé ces sources. L'État devrait ainsi financer une certification internationale en anglais pour les lycéens ou les étudiants afin qu'ils puissent démontrer leurs connaissances lors de la recherche d'un emploi en France, mais aussi à l'étranger. L'État devrait prendre en charge les frais pour les étudiants afin de passer des tests reconnus, comme par exemple le TOEFL.

Lire l'article

Voir la réaction de l'APLV

Google Analytics Alternative