Logo de l'OEP

Appels à communication 2019

L'approche par les sens et les émotions dans les enseignements de LANSAD : Quels enjeux ? (Date limite : 15 mars 2019)

Mis à jour : 26 Jan 2019

Le laboratoire LAIRDIL (Université Paul Sabatier, Toulouse III) et le laboratoire LLA- CRÉATIS (Université Jean-Jaurès, Toulouse II) organiseront, le 14 juin 2019, une journée d’études portant sur l’enseignement d’une langue étrangère dans le supérieur, dans la continuité des journées d’échanges pédagogiques organisées par le LAIRDIL depuis 2014.

Comme précédemment, l’objectif est de rassembler des enseignant(e)s et enseignant(es)- chercheur(e)s de différentes structures, exerçant au sein de formations diverses, mais proposant toutes et tous des enseignements de langue, pensée comme « langue-culture » (Galisson : 1994), à destination d’un public étudiant LANSAD dont la vocation est d’être des spécialistes de domaines comme les sciences, les SHS, les ALL, etc.
Fédérer, échanger, faire connaître des pratiques innovantes, tels sont les enjeux de cette journée qui, cette année, donnera la priorité aux interventions axées sur le rôle des sens et des émotions dans l’enseignement-apprentissage d’une langue-culture étrangère dans le domaine LANSAD : quelles pratiques, quels effets, quelles contraintes, quel intérêt d’un enseignement de langue dans le supérieur pour des étudiants non spécialistes de langue à partir, notamment, du visuel (image fixe et animée), du corporel (théâtre, danse, etc.), de la musique, de l'écriture par l'imaginaire ou encore du jeu ? Si l’approche par les sens et les émotions (l’approche sensible ») n’est pas nouvelle dans l’enseignement-apprentissage dans le primaire et le secondaire (TPR, Intelligences Multiples, Montessori...), cette approche n’est pas souvent envisagée dans les universités/parcours spécialisé(e)s en sciences expérimentales, formelles, humaines et sociales. En ce sens, on peut s’interroger sur les fondements communs entre le théâtre par exemple et la didactique des langues. « Les langues ont un ancrage biologique et sensible et elles sont intégrées à un réseau de systèmes complexes permettant de faire émerger du sens partagé au travers de l’action » (Aden, 2013 : 104). S’appuyant sur des données en neurosciences, Joëlle Aden (2014) prend en compte, dans la pédagogie des langues, ce que Lecoq (1997) appelle « ce langage silencieux qui nous relie émotionnellement au-delà des mots ». Elle souligne en particulier le rôle des mécanismes d’empathie dans les interactions langagières et les mettra en lien avec la théorie des marqueurs somatiques du neurologue Antonio Damasio (2010).

Les propositions de communication ou d’atelier pourront porter sur les questions suivantes :
• Quels dispositifs pédagogiques permettent de susciter chez l’apprenant un apprentissage
« sensible » de la langue-culture ?
• Dans quelle mesure un enseignement-apprentissage par la stimulation des sens et des émotions est-il bénéfique pour l’apprenant ? Sur quels aspects en particulier (linguistiques, pragmatiques, culturels, etc.) ?
• Comment cette approche peut-elle favoriser une « inter-sensibilité » ? Et comment cette inter-sensibilité peut-elle favoriser l’apprentissage d’une langue-culture, et au-delà ?
• Quelles contraintes un enseignement-apprentissage favorisant le visuel, le corporel,
l’imaginaire ou le jeu suppose-t-il pour l’enseignant(e), pour l’institution, pour la société ?
Comment les surmonter ? Quels seraient les besoins, en formation notamment ?
• Comment concilier un enseignement de langue-culture dans le supérieur tourné vers la spécialisation des étudiants, avec une approche « sensible » ? Que peut apporter une telle approche à un enseignement de langue-culture de spécialité ?
• Comment envisager une collaboration avec les enseignants de langue, de spécialité et des professionnels artistiques / du spectacle ou des domaines visés (psychologues, etc.) ?

Références
Aden, Joëlle. (2013). De la langue en mouvement à la parole vivante : théâtre et didactique
des langues. Langages 4 (192), 101 – 110. https://www.cairn.info/revue-langages-2013-4- page-101.htm.
Aden, Joëlle. (2014). Empathie et pratiques théâtrales en didactique des langues, Editions du CRINI N°6.
Damasio, Antonio. (2010). L’Autre moi-même. La construction du cerveau conscient. Paris : Odile Jacob.
Galisson, Robert. (1994). Formation à la didactologie des langues-cultures. Études de linguistique appliquée 95, 119-159.
Lecoq, Jacques. (1997). Le corps poétique un enseignement de la création théâtrale. Paris : Actes Sud-Papiers.

Types de contribution
Les contributions pourront prendre la forme de :
- retour d’expérience (20 min + 10 questions)
- mises en perspective de pratiques pédagogiques (20mn + 10mn de questions)
- atelier pratique (60 min)
- conférence plénière (30 à 40 min)

Calendrier
- Envoi d’un abstract de 300 mots ainsi qu’une courte notice bibliographique avant le 15 mars 2019 à :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

- Réponse du Comité Scientifique : 2 mai 2019

Frais d’inscription
Aucun frais d’inscription ne sera demandé pour participer à cette journée.

Comité d’organisation
Émilie Lumière (UT2J, LLA-CRÉATIS)
Agatha Mohring (docteure, ATER, LLA-CRÉATIS)
Claire Chaplier (UT3, LAIRDIL)
Francisco Jiménez (UT2J, LAIRDIL)
Claudine Peyre (UT3, LAIRDIL)
Nadia Yassine-Diab (UT3, LAIRDIL)
Anne-Marie O’Connell (UT1, LAIRDIL)

Comité scientifique
Nadia Yassine-Diab (UT3, LAIRDIL)
Claire Chaplier (UT3, LAIRDIL)
Claudine Peyre (UT3, LAIRDIL)
Anne-Marie O’Connell (UT1, LAIRDIL)
Émilie Lumière (UT2J, LLA-CRÉATIS)
Agatha Mohring (UT2J, LLA-CRÉATIS)