Logo de l'OEP

Colloques - Langue et entreprise

4èmes Journées des droits linguistiques (Appel à communication)

Mis à jour : 26 Oct 2009

Colloque international
Teramo (Italie) - 20, 21, 22 mai 2010

La toute récente annonce d’une proposition de loi concernant l’enseignement des dialectes a relancé le débat, en Italie, sur le rôle des langues et des cultures locales et sur leur institutionnalisation.
Ce débat étant historiquement marqué au point de vue politique et plus largement idéologique, il doit faire l’objet d’une analyse rigoureuse à la fois historique, juridique et linguistique. Il doit également être inséré dans un contexte euroméditerranéen.
À cette échelle, le problème des buts et des méthodes de l’enseignement des nombreuses langues locales doit être abordé en harmonisant, autant que possible, des points de vue et des disciplines diverses :

  • Tout d’abord, ce problème est à inscrire dans un plus vaste questionnement concernant les différentes politiques nationales de la formation linguistique. Celle-ci s’arc-boute sur une série d’idées et de jugements de valeur sur les langues (véhiculaires, de spécialité, régionales ou minoritaires, classiques etc.). En gros, elle est le plus souvent ramenée aux deux versants de la formation tout court : professionnalisante / instrumentale, non-professionnalisante / culturelle.
  • À partir de cette grille idéologique, très réductrice, l’enseignement des langues locales se précise dans le cadre des potentialités, et des limitations, prévues par les différents textes de loi, régionaux, nationaux et internationaux.
  • En troisième lieu, il est nécessaire d’affronter l’épineux problème du rapport entre les langues locales et le territoire où elles sont historiquement implantées, ce territoire devant être considéré désormais comme un véritable tissu relationnel, à savoir un paysage à la fois naturel, social, culturel et économique.

Sur la base de ces considérations, les Quatrièmes Journées des Droits Linguistiques développeront les thèmes suivants (liste non exhaustive), en privilégiant les approches interdisciplinaires :

  • L’enseignement des langues locales d’Europe et de la Méditerranée dans les textes de loi
  • Enseignement et transmission des langues locales : méthodes, visées et cas de figure
  • L’enseignement bilingue précoce : comptes rendus d’expériences et projets
  • Enseignement des langues locales et territoire : perspective culturelle, sociale, économique
  • Le rôle de l’école dans le territoire pris comme tissu linguistique et relationnel
  • La communauté plurilingue
  • Langues locales et productivité du sens : le dépassement de la diglossie
  • Langues locales et minoritaires et création contemporaine
  • La diversité linguistique entre tradition et innovation.

Langues du Colloque : allemand, anglais, français, italien, occitan
La publication des Actes est prévue en volume (6 mois après le Colloque) aussi bien qu’en ligne (3 mois après le Colloque) dans le site portal-lem.com

Voir la suite ici

Google Analytics Alternative