Logo de l'OEP

Langues et travail

«Le Printemps de la langue corporate» ou la révolution des mots au bureau

Ultima modifica: 21 Gen 2018

lefigaro.fr, 26/09/2017

INTERVIEW - Certaines entreprises interdisent l'utilisation de certains mots. D'autres en inventent. Les mots décrivent un nouveau monde du travail. Sophie Chassat, philosophe et fondatrice d'une agence de conseil en identité verbale, décrit cette mutation au Figaro.

Dans la pièce de théâtre «Les bâtisseurs d'empire», Boris Vian pose cette question existentielle: «Je me demande si je ne suis pas en train de jouer avec les mots. Et si les mots étaient faits pour ça?» Il semble qu'aujourd'hui, de nombreuses entreprises se posent en même temps cette même question, et mettent tout en œuvre pour y répondre. Dans le monde du travail, les mots n'ont jamais été aussi importants. Les entreprises écrivent leurs histoires avec leur propre langue. La BBC rapporte qu'aux États-Unis, la petite chaîne de restaurants italiens Davio a banni l'utilisation du mot «employé.» Pourquoi? Parce qu'il s'agit d'un mot «terrible» selon Steve DiFillippo, patron de Davio, qui qualifie ses collaborateurs d'«inner guest», soit des «invités internes». Malin ou ridicule?

Lire la suite...