Logo de l'OEP

Appels à communication ou projet 2019

Projet de création d’un matériel pédagogique à partir d’un album illustré pour enfants et de traduction de ce matériel dans des langues du monde (Appel à participation - Cendrine Touali – avril 2019)

Mis à jour : 26 Avr 2019

Quel album jeunesse et quel matériel pédagogique vont devoir être traduits dans ce projet ? Pour quels objectifs et quels publics ?

L’album jeunesse illustré choisit s’intitule « Comment le chagrin est venu au monde » de Gilles Bizouerne et Fabienne Teyssèdre, Editions Seuil jeunesse, 2010 (aujourd’hui épuisé). Il est librement inspiré du conte original « Comment le chagrin est venu parmi les hommes » de Princesse de Ligne, Anthologie de contes et de légendes d’Afrique Centrale, Dits de la nuit, Editions Labor, 1994.

Il s’agit à la fois d’un conte étiologique et d’un conte-randonnée. Qu’est-ce que cela signifie ?

Un conte étiologique, appelé également conte du pourquoi, explique l'origine du monde, des paysages, de l'homme, des animaux, des plantes, etc. Chaque vision étant typique de l'environnement qui lui est propre, chaque culture possède la sienne. On trouvera donc régulièrement plusieurs versions pour un même motif

C’est l’une des raisons pour lesquelles cet album a été choisi ; il permet ainsi d’évoquer les cultures, les visions du monde différentes, etc.

Un conte-randonnée, appelé également conte en chaîne, conte sériel ou conte cumulatif, possède une construction du récit simple et linéaire ; la route parcourue en est le fil directeur avec un déroulement d’événements qui s’enchaînent les uns aux autres.

C’est la deuxième raison pour laquelle cet album a été choisi : il est d’un accès facile par sa structure répétitive pour des enfants en apprentissage d’une nouvelle langue.

Il contient souvent une formule inlassablement répétée, comme dans les comptines ou chansons enfantines. Cela peut être un conte-randonnée par énumération (liste comme a puis b puis c, etc.), par élimination (un groupe qui perd ses membres un à un), par accumulation (a, puis a+b, puis a+b+c, etc.), par emboîtement (ex : une chaîne alimentaire).

Le conte choisi est une randonnée par remplacement (a qui laisse la place à b qui laisse la place à c...).

L’objectif est de traduire cet album et le matériel pédagogique l’accompagnant qui comprend de nombreuses activités pédagogiques et ludiques complémentaires, et cela dans un maximum de langues du monde. L’intérêt ne va pas seulement aux langues européennes mais aussi aux langues africaines, asiatiques, latino-américaines, etc. Les langues utilisant des alphabets non latins sont également des sujets très intéressants. Mais qui dit langue, dit aussi culture. La culture liée à ces différentes langues sera également un point d’intérêt pour ce projet dans un second temps.

Les objectifs généraux des activités proposées touchent les domaines des fonctions de la communication, des savoir-être et savoir-faire.

Les objectifs linguistiques, eux, portent dans un premier temps sur :

- la phonologie (discrimination auditive de sons proches, développement de la conscience phonologique)

- les graphies (découverte qu’un son ne correspond pas systématiquement à une lettre, qu’un même phonème peut correspondre à plusieurs graphèmes isolés ou combinés, en tous les cas en français)

- le lexique (acquérir le vocabulaire du corps humain et des émotions ainsi que , connaître les mots interrogatifs dans un premier temps)

- la grammaire (connaître les structures de la phrase interrogative, les accords des adjectifs en genre et en nombre, la notion de verbe conjugué ou à l’infinitif, les terminaisons de l’imparfait et de l’impératif présent dans un premire temps)

- le niveau textuel (analyser le schéma narratif d’un récit et plus particulièrement d’un conte en randonnée, comprendre l’enchaînement des événements, établir des liens de cause à effet, etc.).

Les objectifs socio-culturels sont les suivants :

- des activités d’éveil aux langues (s’ouvrir et être sensibilisé à la diversité linguistique et culturelle, voir sa langue, même minoritaire, valorisée)

- découvrir le genre littéraire qu’est le récit, et plus particulièrement le conte

- « apprendre le monde » grâce au conte étiologique (l’ordre du monde : causes et conséquences, action et réaction, etc. ; les relations dans le monde : interdépendance des êtres vivants, relativité de la place de chacun, l’échange comme moyen efficace d’obtenir ce que l’on désire, l’union fait la force, etc.)

- travailler sur la forme discursive orale ou écrite qu’est le récit (les actions, les événements et leurs évolutions, la compréhension d’un cadre spatio-temporel dans lequel s’inscrivent les événements, l’étude des personnages représentatifs d’un récit et de leur rôle, l’enchaînement chronologique et logique des actions).

La description de toutes les activités déjà créées se trouve dans le livret pédagogique qui sera essentiellement rédigé en français (du moins dans un premier temps).

D’autres activités pédagogiques en français seront développées par moi-même en parallèle au travail de traduction bénévole des volontaires afin de que ce matériel soit le plus possible complété et enrichi.

Les publics auxquels ce matériel pédagogique en français et dans le maximum de langues sont variés :

- les enseignants des pays francophones (Suisse, France, Belgique, Québec) dans un premier temps puis les pays où la langue de scolarisation et d’enseignement est le français (par exemple, les pays d’Afrique francophone mais où se côtoient de nombreuses langues locales ou dialectes) ;

- les animateurs francophones d’ateliers d’éveil aux langues et de découverte de la diversité des langues et cultures (comme par exemple dans les bibliothèques interculturelles, les accueils périscolaires, etc.) ;

- les associations actives dans le domaine du plurilinguisme ;

- les enfants/élèves allophones migrants nouvellement arrivés dans un pays francophone ;

- les enfants/élèves allophones vivant dans un pays où le français est langue de scolarisation mais qui parlent en famille comme langue première une langue locale ou un dialecte.