Logo de l'OEP

Plurilinguisme à l'université - Colloques

« Non, Brian n’est pas dans la cuisine, il est au boulot » : quelle formation linguistique pour les étudiants non-linguistes ?

Mis à jour : 13 Jui 2017

Source : The Conversation, 8 mai 2017

La controverse sur la qualité de la formation en langues des étudiants français spécialistes d’autres disciplines que les langues (LANSAD) prend de l’ampleur dans le contexte actuel de réduction des moyens financiers et humains.

Les objectifs de la formation linguistique dans le secteur LANSAD s’inscrivent dans la continuité de ceux de l’enseignement secondaire général : le développement de l’autonomie de l’étudiant dans sa pratique des langues dans les activités de lecture, d’écriture, d’écoute et d’interaction, avec pour finalité l’acquisition du niveau européen B2 en master, comme cela est le cas pour la première langue vivante étrangère en fin de lycée, ce niveau n’étant pas atteint par la grande majorité des bacheliers. Lire la suite...>>>