Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Colloques et séminaires 2015

« Quand une troisième langue s'invite dans une traduction » (17 avril 2015, séminaire Multilinguisme, traduction, création)


Mis à jour : 29 Mar 2015

Cette séance portera sur des textes panachés, où la langue source est émaillée d’énoncés dans une ou plusieurs autres langues, soit que l’auteur mette en scène des personnages parlant peu ou mal la langue dans laquelle il écrit, soit que le héros se trouve immergé dans un univers étranger, soit encore qu’il rencontre des gens qui sont, comme lui, dans un rapport d’étrangeté à la langue environnante.

En proposant ce sujet, je souhaite explorer cette déstabilisation qu’engendre pour le traducteur le fait d’avoir affaire à une langue-source pour laquelle la notion d’‘étranger’ n’est pas la même que pour la langue-cible, ce qui change les repères dans l’opération même de traduction.

En m’appuyant sur plusieurs cas de figure issus principalement de deux textes anglo-saxons différents je m’efforcerai d’étudier non seulement les méthodes des auteurs pour créer ces ‘effets d’étrangeté’, mais avant tout le propos de leur démarche, car celle-ci va orienter les choix du traducteur et lui dicter les solutions.
-----

Spécialiste de littérature anglaise, Françoise du Sorbier a enseigné  à l’université. Elle se consacre désormais à la traduction, qu’elle pratique depuis 1972, avec une soixantaine d’ouvrages anglo-saxons à son actif. Elle a traduit des auteurs classiques : Defoe (notamment Robinson Crusoe), Dickens, Mrs. Gaskell, Trollope, Lawrence, et des auteurs contemporains : Anita Brookner, Valerie Martin, Helen Fielding (Bridget Jones)

Lieu : ITEM : 59/61 rue POUCHET 75017 Paris, 3ème étage. Salle 311