Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Conférence mondiale des humanités : Défis et responsabilités pour une planète en transition Liège, Belgique, 6-12 août 2017 (Appel à contributions)


Ultima actualizare: 11 Ian 2017

Objectif et portée
Les humanités structurent depuis toujours la connaissance et la compréhension des sociétés, rendant compte des processus par la complexité, le temps et la causalité. D’ailleurs, le clivage est récent entre les humanités et d’autres formes de savoir, telles les sciences naturelles ou les technologies. L’une des premières initiatives de l’UNESCO au lendemain de sa fondation fut la création en janvier 1949 du Conseil international de la philosophie et des sciences humaines. Pourtant, les humanités ont perdu du terrain depuis quelques décennies, tandis que l’accélération mondiale amène les sociétés à se concentrer sur le court terme plutôt que sur la prospective et les préoccupations à moyen et à long terme.
Pour rendre aux humanités un rôle au cœur des sociétés contemporaines, il faut se soucier d’épis¬témologie, d’institutions, de la portée des préoc¬cu¬pations des humanités dans la vie quotidienne des sociétés et des relations entre humanités, arts et éducation. C’est sur cette base que sera orga¬nisée en août 2017 la Conférence mondiale des humanités, par le CIPSH, l’UNESCO et les par¬tenaires de la Fondation liégeoise constituée à cet effet.

Pour en savoir plus, téléchargez l'appel à communication

Purpose and scope
The humanities have structured knowledge and understanding of societies throughout time, grasping complexity, time and causality to make sense of processes. Indeed, the divide between the Humanities and other knowledge clusters (e.g. natural sciences or technologies) is a recent feature. One of the first initiatives undertaken by UNESCO after its creation was the establishment of the International Council for the Philosophy and Humanistic Studies, in January 1949. Yet the humanities have lost ground in recent decades, while global acceleration has led societies to focus on short-term issues rather than on foresight and mid- to long-term concerns.
Giving the humanities a central role in con¬temp-orary society raises questions of epistemology, institutions, the scope of humanities concerns in the daily life of societies and the relations be-tween the humanities and arts and education. This is the basis on which the World Humanities Conference will be organised in August 2017 by CIPSH, UNESCO and the Liège partners of the Conference Foundation.

More...Download the call for papers