Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Stratégies d'entreprises

Le français, un atout économique


Mis à jour : 15 Juil 2007

Un point de vue du député Jacques Myard.

La langue française, si l’on en croit certains esprits forts, n’a plus sa place dans le monde international des affaires. Elle serait devenue un outil obsolète, une sorte de langue morte, tout juste parlée encore par les esprits nostalgiques épris de culture, de musées, de peintures, bref de ce qui ne compte plus guère dans la dure réalité de la compétition mondiale. Car, pour s’éveiller aux espérances de la mondialisation, seul le globish, né de l’union abâtardie de la langue de Shakespeare et des idiomes texans, serait le sésame pour faire des affaires et pénétrer l’ensemble des marchés émergents. Lire le texte intégral sur le site de DLF.