Logo de l'OEP

Les abus de la Commission européenne

L'anglicisation à marche forcée de la communication de la Commission européenne sur Internet

Mis à jour : 9 Jan 2016

Une étude de février 2012, intitulée "Quelle pratique du multilinguisme par les services de la Commission européenne sur Internet ?", de Michael Malherbe (Directeur Général de l’agence de communication Two4com), concluait à la situation suivante du site europa.eu:

- 4 sur 34 directions générales ont le portail uniquement en anglais

- 6 sont trilingues (en, de, fr)

- 4 Directions générales font le choix d’un multilinguisme partiel à 6, 7 ou 11 langues

- 20 Directions générales sont pleinement multilingues

En refaisant le même décompte aujourd'hui et en se basant sur cette page du site europa,
Sur un total de 33 portails, nous obtenons :
- 15 uniquement en anglais et non 4
- 5 dans les trois langues "de procédure" et non 6
- 1 en 2 langues (en et fr)
- 2 en 8 ou 10 langues et non 6
- 10 complètement multilingues et non 20

On observe donc une dégradation considérable en moins de quatre ans. La situation était déjà peu brillante en 2012. Elle est devenue une vraie offense à la démocratie. De là à conclure que l'Union européenne est faite pour les lobbys, il n'y a qu'un pas.

L'OEP