Logo de l'OEP

Les victoires du plurilinguisme

Une grande victoire du plurilinguisme : les masters 100 % en anglais à l'Instituto Politecnico di Milano rejetés par le Conseil d'Etat italien

Mis à jour : 3 Fév 2018

La décision de la Cour constitutionnelle italienne du 27 février 2017 dont nous avions rendu compte ne laissait pas de doute quant à la décision que le Conseil d'Etat italien devait rendre.

Les formations 100 % en anglais, à partir du niveau master, que l'Institut Polytechnique de Milan avait mises en place de manière systématique, et dont un certain nombre d'universités italiennes avaient suivi l'exemple, sont donc définitivement reconnues comme illégales car contraire à la Constitution du fait notamment qu'elles ont pour effet d'écarter la langue italienne des formations de haut niveau délivrées dans l'enseignement supérieur. Seules sont dignes d'être qualifiées d'internationales les formations délivrées en au moins deux langues dont évidemment la langue nationale, ce qui est la moindre des choses et conforme à la raison la plus élémentaire. Le commerce universitaire consistant à former au prix de droits d'inscription prohibitifs, des étudiants ignorant tout de la langue du pays d'accueil avant et après le cycle d'étude, et qui seront donc inemployables dans les entreprises de ce pays dans le pays ou à l'étranger, devra donc cesser.

Si nous comparons avec la situation française, ces pratiques sont formellement interdites par la loi sur l'enseignement supérieur et la recherche du 22 juillet 2013, dite "loi Fioraso". Toutefois la loi (article 2 de la loi et article L121-3 du code de l'éducation) est appliquée avec mollesse par le ministère ce qui fait que plus de 800 masters délivrés dans les écoles de management, écoles d'ingénieurs et universités, le sont de manière virtuellement illégale en attendant une hypothétique invalidation par le Conseil d'Etat.

Alors que se tiendra des 22 au 23 mai prochains à Paris la conférence interministérielle sur l'espace européen de l'enseignement supérieur et la célébration du vingtième anniversaire de la déclaration de la Sorbonne, la question mérite d'être portée sur la place publique. Comment penser véritablement un enseignement supérieur européen et international qui ne soit pas hors sol, mais bien enraciné dans les cultures européennes. Voilà un sujet de discussion plus intéressant que l'adaptation béate à une mondialisation si mal définie ?

L'OEP

Voir aussi

http://www.ilpost.it/2018/01/31/politecnico-corsi-inglese-ricorso/

http://tg24.sky.it/cronaca/2018/01/30/sentenza-corsi-in-inglese-politecnico.html

http://www.lastampa.it/2018/02/01/edizioni/milano/rettore-del-politecnico-dopo-sentenza-consiglio-di-stato-a-rischio-linternazionalizzazione-cQoSrHu36JEBGp26ifuV8M/pagina.html

https://video.repubblica.it/edizione/milano/consiglio-di-stato-boccia-corsi-d-inglese-il-rettore-del-politecnico-di-milano-andremo-avanti-lo-stesso/295894/296511

Le texte complet et original de la décision