Logo de l'OEP

Politiques éducatives

Migration, Multilinguisme et Scolarisation dans les pays d'Europe du Sud

Mis à jour : 30 Juil 2014

European Commission 06/01/2014

MERIDIUM (Multilingualism in Europe as a Resource for Immigration—Dialogue Initiative among the Universities of the Mediterranean (multilinguisme en Europe en tant que ressource pour l'immigration-Dialogue Initiative entre les universités de la Méditerranée)) est un projet de trois ans (2009-2011) co-financé par la Commission européenne dans le cadre du Programme Education et Formation tout au long de la vie, l’activité clé 2- Langues. Ce projet avait pour objectif de décrire les situations multilingues présentes dans les pays d'Europe du Sud par des données recueillies auprès des enfants d'école primaire et de leurs parents.

On a accordé une attention particulière a été accordée à l'élaboration de stratégies conçues pour sensibiliser les institutions et la société à la diversité linguistique dérivant de l’immigration, en promouvoir la valeur et évaluer l'efficacité des mesures prises pour favoriser l'intégration linguistique. On a aussi promu les politiques européennes en faveur de la pratique du multiculturalisme.

Les institutions participant à ce projet étaient l'Université pour étrangers de Pérouge (responsables de la coordination du projet), l'Université de Malte, l'Universidade Nova de Lisbonne, l’Université Transylvanie de Brasov, l’Université Babes-Bolyai - Cluj-Napoca, l'Università del Litorale - Capodistria, et l'Université de Salamanque.

Meridium a été mis en exécution dans 57 écoles primaires et a impliqué 2067 élèves de cinquième année et leurs parents. Un volume récemment publié (Migrations, Multilinguisme et Scolarisation en Europe du Sud) présente un «instantané» des répertoires linguistiques et de l’utilisation de la langue, des perceptions et des attitudes au sein des zones sélectionnées dans les pays participants, fournissant ainsi des indications préliminaires montrant à quel point le multilinguisme et la diversité linguistique sont effectivement présents, perçus et promus au niveau local.

En dehors de la diffusion et la discussion des résultats du projet avec les administrateurs et les autorités éducatives, les enseignants, les élèves et les parents, les chercheurs de Meridium effectuent  des activités de collaboration avec les écoles des pays inclus dans le réseau, encourageant ainsi une réflexion critique sur les stratégies qui pourraient éventuellement être adoptées afin de rendre le milieu scolaire plus sensible et prêt à accepter la diversité linguistique.

Traduction: Ana Megrelishvili

Source: http://ec.europa.eu/languages/news/2014/20140106_en.htm