Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Lettre d'information de l'OEP

Lettre d'information de l'OEP N°4


Last Updated: 25 Apr 2007

Télécharger la version française et la version italienne

  1. La Charte européenne du plurilinguisme.

Adhérer à la Charte, c'est la signer. La Charte est un document de référence pour les politiques linguistiques européennes. Mais elle est aussi un acte citoyen dans la perspective des 2èmes Assises de 2008. Rendez-vous donc sur le site : cliquez sur le menu "Signer la Charte en ligne" et suivez les instructions. Vous trouverez également ci-joint un formulaire à imprimer, remplir, signer et faire signer et retourner par la poste.

Nous en profitons pour remercier chaleureusement les nombreuses personnes qui ont signé la Charte, en ligne ou par courrier postal.

 

  1. Parmi les dernières mises à jour du site

  • Réponses au questionnaire adressé aux candidats à l'élection présidentielle française
    - La langue au coeur des nouveaux programmes scolaires français
    - Le 4e congrès de la langue espagnole dénonce l'invasion de l'anglais
    - Profil linguistique de la politique éducative de la Hongrie : vers le plurilinguisme
    - Profil linguistique de la politique éducative de la Norvège : au-delà du tout anglais
    - Concours scolaire "Alles gleich, alles anders"
    L'Observatoire est un site collaboratif qui fonctionne grâce aux informations que lui transmettent ses partenaires. Devenez correspondant de l'Observatoire et faites-le vivre dans tous les pays d'Europe. Pour cela contactez This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

  1. Prochain déjeuner-débat de l'ASEDIFRES : Heinz Wismann traitera du thème

« Le plurilinguisme : défi culturel pour l'Europe»

Restaurant le Zango, 12 h 30
58 rue Daguerre, 75014 Paris,
M° Denfert Rochereau

Heinz Wismann, philosophe, philologue, est Directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes et Sciences Sociales et ancien directeur de l'institut protestant de recherches interdisciplinaires de Heidelberg. Né à Berlin en 1935, il est spécialiste d'herméneutique et d'histoire des traditions savantes. Il a travaillé principalement sur la pensée antique (Parménide, Héraclite, Démocrite, Platon), la postérité du criticisme kantien (Humboldt, Schleiermacher, Dilthey, Cassirer, Benjamin) et sur la théorie de la connaissance historique. Il est l'auteur, avec Pierre Judet de La Combe, de L'avenir des langues, ouvrage que nous estimons fondamental pour la compréhension des enjeux linguistiques européens et pour une Europe qui ne peut qu'être culturelle.

Pour vous inscrire, téléchargez le formulaire ci-joint.

 

  1. Les langues dans les stratégies d'entreprise

Le bien-fondé économique d'une utilisation généralisée de l'anglais comme langue de travail dans les entreprises en France n'est pas prouvé. C'est ce que le linguiste Claude Hagège affirmait dans un article récemment publié dans le journal le Monde. Ce qui est vrai pour la France l'est tout autant pour l'Allemagne, l'Italie ou tout autre pays non anglophone. La compétence en langues vivantes et la connaissance des cultures représentent en revanche des valeurs sûres au plan économique. Mais l'utilisation généralisée comme langue travail d'une langue autre que celle du pays pose des problèmes d'une autre nature et échappe en fait à la rationalité économique. Il y aurait rationalité économique si les langues étaient facilement interchangeables. Or, il faudrait avoir une conception bien réductrice des langues pour le croire et de récentes affaires, qui n'en sont qu'à leurs débuts, comme celle des irradiés d'Epinal, évoquées sur le site, sont là pour rappeler qu'il n'en est rien. La rationalité économique étant normalement ce qui guide le comportement des entreprises, c'est sur ce terrain qu'il faut se placer pour influer sur les choix qu'elles font par ce qu'elles croient être leur intérêt, par conviction ou par défaut. Il serait illusoire de penser que les entreprises disposent toutes des éléments d'information leur permettant d'effectuer sur le plan linguistique les bons choix. C'est un domaine nouveau sans doute et dans lequel il convient de se doter des moyens d'une réflexion stratégique. C'est la raison pour laquelle l'OEP a inscrit parmi ses trois thèmes majeurs des 2e Assises du plurilinguisme qui se tiendront à Berlin en octobre 2008 "Les langues dans les stratégies des entreprises et dans les relations du travail".