Logo de l'OEP

Chroniques - humeurs

Green Friday vs Black Friday : le combat de David contre Goliath

Last Updated: 27 Nov 2019

Face au Black Friday, symbole de la surconsommation qui se déroule ce vendredi 29 novembre, 550 marques s'engagent à boycotter l'événement autour du collectif Make Friday Green Again. Si l'initiative est louable, elle fait difficilement le poids face à la puissance de feu de géants comme Amazon qui font durer cette période de réductions sur plusieurs jours.

Novethic, publié le 25 novembre 2019 - Le Black Friday est critiqué pour son impact sociétal et environnemental.
Istock

C’est un véritable carton. Au mois d’octobre la jeune marque Faguo, sensible aux questions environnementales, lançait le Make Friday Green Again, littéralement "rendre vendredi vert de nouveau". Une initiative destinée à boycotter le Black Friday, ce "Vendredi Noir" de super promotions venu des États-Unis, symbole de l’hyperconsommation. Rejoint par une vingtaine d’entreprises au départ, le collectif éphémère réunit désormais plus de 550 marques dont, pour citer les plus grosses enseignes, Nature & Découverte, Jules & Jenn ou Naturalia.

Un signal fort pour la transition

"On ne s’attendait pas à fédérer autant. Des centaines de petits signaux faibles se transforment en un signal fort, cela montre qu'on peut changer", estime Romain Teissedre de Faguo qui réalisait auparavant entre 5 et 10 % de son chiffre d’affaires lors du Black Friday. En rejoignant le collectif, les marques s’engagent à ne pas participer au Black Friday, qui aura lieu le 29 novembre et à faire de la pédagogie. "C’est important d’expliquer au consommateur pourquoi cet évènement est néfaste", explique Romain Teissedre.

Lire l'article