Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, parle aux européens enfin en trois langues pour annoncer des mesures économiques majeures pour faire face à la crise provoquée par le coronavirus (19 mars 2020)


Ultima actualizare: 20 Mar 2020

C'est une première historique d'une part que la Commission européenne à travers la personne qui en assure la présidence s'adresse directement aux peuples européens, d'autre part qu'elle le fasse dans un relatif équilibre linguistique, bien que l'anglais ne soit parlé comme langue maternelle que par 1% de la population.

Est-ce un tournant majeur post-brexit ?

A écouter

https://audiovisual.ec.europa.eu/en/video/I-186838 (version française)

(29,9 % de la population européenne parle français comme langue maternelle (16,1%) ou comme langue étrangère (13,8%))

https://audiovisual.ec.europa.eu/en/video/I-186841 (version allemande)

(31 % de la population européenne parle allemand comme langue maternelle (18,4%) ou comme langue étrangère (12,6%))

https://audiovisual.ec.europa.eu/en/video/I-186835 (version anglaise)

(33,2 % de la population européenne parle anglais comme langue maternelle (1%) ou comme langue étrangère (32,2%))

Parler aux Italiens, aux Espagnols, aux Roumains, en anglais est quand même problématique et donne à l'anglais une importance qu'il devrait cesser d'avoir au moins dans la communication interne de l'Union européenne. Ou doit-on considérer que faute de pouvoir s'exprimer elle-même dans toutes les langues européennes, elle s'est adressée dans les trois langues les mieux connues par l'ensemble des européens, ces trois langues étant placées sur un pied d'égalité. Ainsi, un Roumain a le choix d'écouter la communication d'Ursula Von der Leyen soit en français, soit en allemand, soit en anglais. Mais tous les Roumains ne parlent pas forcément l'une de ces trois langues. Comme Ursula von der Leyen parle aussi l'italien, l'audace n'aurait-elle pas été de s'enregistrer aussi en italien. Mais c'est mieux de toute façon que de faire un discours en anglais à toute la population, c'est tout ce que l'on peut dire. Le texte devrait être traduit dans les 21 langues restantes. S'agissant d'un texte relativement simple, la traduction automatique devrait bien fonctionner.

On peut mesurer le contraste avec la conférence de presse du 13 mars qui a duré 10 minutes 43 seondes et prononcée à 90 % en anglais, 5% en français et 5 % en allemand.

https://www.youtube.com/watch?v=l6POVgKbGbw