Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Claude Hagège et Jean Sellier : « Les langues sont menacées de la même manière que la biodiversité, et pour les mêmes raisons »


Ultima actualizare: 18 Dec 2019

Le linguiste et les langues w

Le linguiste Claude Hagège publie un bref essai, « Le ­Linguiste et les Langues ». Le géographe et historien Jean Sellier, lui, signe « Une histoire des langues et des peuples qui les parlent ». Dialogue.

Propos recueillis par et Publié le 15 décembre 2019 à 01h53 - Mis à jour le 16 décembre 2019 à 11h32

Temps de Lecture 7 min.

L’un est linguiste, l’autre géographe et historien. Le premier, Claude Hagège, publie un bref essai, Le ­Linguiste et les Langues, qui résume plus de cinquante ans de recherches, nourries d’enquêtes de terrain, l’ayant conduit au Collège de France, où il a occupé la chaire de théorie linguistique. Le second, Jean Sellier, spécialiste des peuples du monde, dresse un tableau des langues parlées à travers l’histoire dans une somme imposante, Une histoire des langues et des peuples qui les parlent.

Les langues sont l’affaire de votre vie, Claude Hagège. Quand cette passion est-elle apparue ?

Claude Hagège Enfant, déjà, j’importunais mes parents en leur demandant sans cesse des grammaires et des dictionnaires. Au point qu’ils m’ont emmené voir un psychiatre. Mais il a dit : « Votre enfant n’est pas du tout fou. C’est un enfant habité. » Il avait raison. Je suis un homme habité. J’ai une monopassion. La musique occupe une place capitale dans ma vie, mais elle ne m’habite pas comme l’amour des langues.

Lire tout l'entretien