Logo de l'OEP

Anglicismes

L'abus d'anglicismes à nouveau sur la sellette ! (un communiqué de l'Académie française)

Last Updated: 23 Nov 2019

Par AFP agence et

L’Académie française se dit «gravement préoccupée» par le développement du «franglais»

Les sages ont demandé aux pouvoirs publics de mieux respecter la loi Toubon sur la défense du français.

Cette loi, qui prévoit que tout document destiné au public doit être rédigé dans la langue de Molière, fêtait cet été ses vingt-cinq ans. À cette occasion, Paul de Sinety, délégué général de la langue française et aux Langues de France, affirmait au Figaro qu’elle était «plus que jamais utile. Les crises récentes ont montré que les fractures sociales pouvaient aussi être des fractures linguistiques: comment parle-t-on à nos concitoyens, quelle est la langue des élites, à qui sont destinés les messages en anglais?».

» LIRE AUSSI - Pub, entreprise, politique: le triomphe du franglais

«L’Académie française n’a jamais été hostile à l’introduction et à l’usage de termes étrangers. Mais aujourd’hui elle se montre gravement préoccupée par le développement du franglais», a indiqué l’institution dans un communiqué adressé à l’AFP.

Lire l'article

Lire aussi

Le nouveau dictionnaire des anglicismes

Les-anglicismes-vont-ils-detruire-la-langue-francaise ?

Pub, entreprise, politique: le triomphe du franglais

D’où viennent les nouveaux mots de la langue française ?